Par Carine Bécard.

Le fait du jour : l'UMP doit investir avant ce soir, ses candidats aux législatives à Paris. Peu de femmes sont en positions éligibles.

En apparence, elles pourraient être six à huit à représenter le parti de la majorité, en juin prochain, dans la capitale. Six à huit, c'est pas mal... C'est autant qu'au Parti socialiste... Sauf qu'au PS, quatre d'entre elles sont quasi assurées d'être élues. A Droite, c'est plus compliqué ! La moitié est envoyée dans des circonscriptions ancrées à Gauche... Restent Marie-Claire Carrère-Gée, Brigitte Kuster - mais Bernard Debré veut rester député. Et puis Rachida Dati, probable perdante face à François Fillon...

Alors, si aucune femme n'était élue? La députée Françoise de Panafieu qui à 63 ans, cède son siège, reconnaît les méthodes de son parti.

Son Françoise de Panafieu

Marine Le Pen a du mal à décrocher ses parrainages, mais pas ses prêts pour financer sa campagne.

Huit millions d'euros, voilà le budget qu'elle s'est fixé. C'est ce que rembourse l'Etat, à chaque candidat qui fait plus de 5% des voix.

Quatre millions seront assurés par des prêts bancaires. La Société Générale devrait participer... Pour l'autre moitié? Marine Le Pen utilisera le trésor de guerre de son père, le micro-parti de Jean-Marie. Cotélec souscrira des prêts auprès de ses adhérents... L'avantage? Emprunter à des particuliers, bien plus que ce que la loi leur autorise à donner...

François Bayrou / Marine Le Pen, face à face, au 2nd tour de l'élection présidentielle... ?

Drôle de scénario imaginé par Dominique Paillé - ancien porte-parole de l'UMP... Son 1er roman paraît aujourd'hui chez Grasset... le titre ? "Panique à l'Elysée"... Une politique-fiction, à laquelle ne croit pas du tout Daniel Cohn-Bendit... qui voit Hollande et Sarkozy, franchir 1er tour...

Son Daniel Cohn-Bendit

Revenons sur François Bayrou et ses 5 000 T-shirts de campagne, confectionnés en Bretagne...

5 000, c'est tout?? Le PS en a prévu autant, mais rien que pour le premier grand meeting de François Hollande, le 22 janvier, au Bourget.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.