Tous les regards sont tournés vers les deux grands meetings de Vincennes et de la Concorde ce dimanche.

Avec un chiffre très précis de la participation : il y aura quarante mille personnes… mais au Marathon de Paris qui se déroulera le matin. Pour ce qui est des rassemblements organisés par François Hollande au Château de Vincennes et Nicolas Sarkozy sur la place de la Concorde, silence radio. Les états-majors des deux candidats se gardent bien de tout pronostic, après l’opération réussie de Jean-Luc Mélenchon à la Bastille. L’UMP a eu du mal à trouver des bus à louer, le PS en ayant déjà affrété des centaines, « deux fois plus qu’au Bourget », selon l’entourage de François Hollande, sans autre précision.

Reste l’inconnue majeure susceptible de perturber la fête : la météo.

Et là, ce n’est pas gagné, Joël Collado, de Météo-France…

Son Joël Collado.

Va falloir se couvrir…

Les dix candidats invités de la spéciale Des paroles et des actes, suite ce soir sur France 2: avec Nathalie Arthaud, François Bayrou, Jacques Cheminade, Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Sarkozy. Nous attendons les chiffres d’audience du premier opus d’hier soir, qui seront à comparer avec ceux du vrai débat télévisé de la primaire socialiste qui avait eu lieu le 15 septembre dernier sur France 2 à la même heure, et avait rassemblé près de 5 millions de Français.

La formule du jour : pas très europhile, elle est signée NKM, Nathalie Kosciusko Morizet. Pour la porte-parole du président candidat, si François Hollande était élu, ce serait « la gauche au volant, la Grèce au tournant ».

Nicolas Sarkozy critique également son rival, dans les colonnes du Parisien…

Le candidat du président, face aux lecteurs, qui le questionnent sur son tempérament, comparé à celui de François Hollande, répond : « avoir du tempérament, de l’énergie de la force, c’est un atout. La dissimulation, le mensonge, l’hypocrisie, c’était le siècle d’avant ».

François Hollande a déclaré hier soir ne pas être « un candidat pochette surprise », avec à chaque fois une nouvelle proposition pour convaincre, une dernière pour la route avant le 1er tour ».

Pour finir, le tweet de la nuit…

Il est signé Nadine Morano, qui écrit : « retour à l'hôtel et un jambon beurre un ! Régime de campagne mais je peux plus voir les chips en peinture overdose ». Texte accompagné d’une photo qui montre la blonde députée UMP de Meurthe-et-Moselle en train de mâchouiller son sandwich en fixant l’objectif, un peu comme pour dire: regardez, je fais campagne !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.