Le fait du jour : Christine Boutin jette l’éponge juste avant l’annonce de candidature de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat veut faire table rase pour son entrée en piste. Christine Boutin l’a rencontré secrètement avant d’annoncer son retrait. Et certains des collaborateurs de la présidente du parti chrétien-démocrate ont eu la surprise de l’apprendre en regardant TF1 hier soir. C’est l’Elysée qui va sans doute régler ses factures, commentait hier soir amèrement un membre du staff de l’ex-candidate.A qui le tour à présent ? Morin rime avec Boutin. Pour le candidat du Nouveau Centre qui s’est retiré chez lui en Normandie, scotché à 1% et 300 signatures, ce ne serait plus qu’une question d’heures. En revanche, Dominique de Villepin a écrit hier soir sur son compte Twitter : « loin de renoncer, je m'engage à vos côtés pour faire notre devoir collectif ». Il en reste donc encore un.Et que fera le PS pour organiser la riposte à l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy ? Justement, pas grand-chose, jure Benoit Hamon. Il ne faut rien laisser paraître.SON Benoît Hamon , au micro de Cyril Graziani.Les députés socialistes ont le sourire après leur coup réussi hier à l’Assemblée nationale. No comment à l’Elysée hier soir après le rejet de la TVA sociale par la commission des finances. Les députés UMP étaient trop peu nombreux. Même si le texte sera rétabli en séance, cela fait mauvais genre juste avant l’annonce de candidature du chef de l’Etat.Le Front de Gauche enfin accuse l’UMP de faire campagne à l’étranger aux frais du contribuable... Raquel Garrido, avocate au barreau de Paris et directrice de la campagne de Jean-Luc Mélenchon pour les Français de l’étranger, vise Frédéric Lefebvre, candidat pour être député de la circonscription qui couvre l’Amérique du Nord. Raquel Garrido, qui se rend à Miami ce matin, dénonce deux poids, deux mesures :Son Raquel Garrido. Le secrétaire d'Etat au commerce à l’artisanat et au tourisme dément tout mélange des genres sur le site de Rue 89…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.