Tout est prêt pour la passation de pouvoir à l’Elysée, y compris pour le président sortant.

Ce sera l’ultime apparition publique de Nicolas Sarkozy. Le président sortant devrait demander à son successeur, qu’il accueillera à 10h, de recaser notamment Xavier Musca, l’ex-secrétaire général de l’Elysée qui brigue la tête de la caisse des dépôts… Puis, à 10h30, une page sera tournée, c’est François Hollande qui raccompagnera son prédécesseur. Nicolas Sarkozy qui ne veut pas vivre les sifflets…

Les sifflets qui ont accompagné la sortie à pied de Valéry Giscard d’Estaing en 1981... Nicolas Sarkozy partira en voiture, Et l’UMP a mobilisé ses militants par SMS pour une ultime ovation dans la rue. Et maintenant, que va-t-il faire ? Question posée à l’une de ses amies fidèles, Isabelle Balkany :

Son Isabelle Balkany.

Pour la petite histoire, un pot d’adieu a fait un flop hier matin à l’Elysée, 150 membres de l’UMP conviés, dont Jean-François Copé, mais sans Nicolas Sarkozy, « pas mis au courant », raconte le Parisien ce matin.

La cérémonie d’investiture de François Hollande va verser dans la sobriété ?

Elle sera très républicaine, dans le respect du protocole. Les enfants du couple présidentiel ne sont pas conviés. Pas même Ségolène Royal, qui ne figure pas parmi les 48 invités du nouveau président, au micro de Marion Lagardère :

Son Ségolène Royal.

Le choix du Premier ministre sera annoncé après la passation…

François Hollande devrait faire connaître sa décision peu avant 16h, par un simple communiqué, quand il prendra la route de Villacoublay, là où l’attend son avion pour Berlin… Tous les regards sont tournés vers Jean-Marc Ayrault. A signaler ce twitt, qui ne vous a pas échappé Patrick, celui de l’élue socialiste parisienne Marie-Pierre de la Gontrie : « Vous avez remarqué? Tous les ministrables ont disparu de Twitter »...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.