LA question du jour : Mais pour qui donc a voté Dominique Strauss Kahn au premier tour de la présidentielle en 2007 ?

Hier sur France Inter, dans l’émission service public de Guillaume Erner, une émission consacrée au centre en politique, Jean François Kahn, soutien de François Bayrou a lancé un pavé dans la mare. Non Dominique Strauss-Kahn n’a pas voté Ségolène, il aurait voté pour François Bayrou.

Son Jean-François Kahn

Vrai, ou pas vrai, en tout cas de Pékin où il était invité à participer à un forum économique, Dominique Strauss-Kahn a apporté un démenti formel aux propos de Jean François Kahn.

En tout cas cette sortie amène une réflexion: depuis sa désignation comme candidat socialiste, beaucoup d'analystes pensent que François Hollande va aller puiser des voix chez François Bayrou.

Et si, finalement, dans le peu d'entrain qu'apportent certains éléphants du PS à François Hollande, ce n'était pas l'inverse qui risquait de se produire.

Bref, Dominique Strauss-Kahn et des poids lourds du PS votant en secret pour François Bayrou... Une hypothèse qui amuse le député européen Jean-Luc Bennahmias ancien écolo passé au modem.

Son Jean-Luc Bennahmias

Et c'est vrai au PS, pendant que François Hollande bat la campagne, Arnaud Montebourg en remet une couche.

Il accuse Martine Aubry d'avoir délibérément divulgué la lettre qu'il lui avait adressé sur les affaires touchant la fédération du Nord-Pas-de-Calais et il juge que ses amis ont été ostracisés dans les investitures pour les législatives.

Réponse de Benoit Hamon porte parole du parti: il demande à Arnaud Montebourg de s’inscrire dans le rassemblement au lieu de multiplier les acrimonies à l’égard des socialistes… Ambiance de campagne.

L’initiative de Daniel Cohn-Bendit n'est pas loin de faire un flop. Dimanche soir sur France 2, le coprésident des verts a proposé de mettre autour de la table Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly pour parler de la dette dans l’Union européenne. Un appel a "l’intelligence nationale". Réponse de Jean Luc Mélenchon : « Daniel Cohn-Bendit s’égare ».

Eva Joly a relayé la proposition par une lettre envoyée à tout le monde sauf à Nicolas Sarkozy. Silence du coté du château et du Modem. Réponse polie de François Hollande qui s’est dit ouvert à toutes les discussions.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.