Claude Bartolone est donné favori pour la présidence de l’Assemblée Nationale…

Le député socialiste de Seine-Saint-Denis a évité les médias hier, préférant poursuivre son offensive interne auprès des députés PS. Ainsi, Dominique Raimbourg, élu de Loire-Atlantique, proche de Jean-Marc Ayrault - faut-il y voir un signe - lui a apporté son soutien. Certains proches de « Barto » avaient le sourire, estimant la victoire à portée de main.

Les quatre candidats qui vont s’affronter cet après-midi sont tous des ministres de Lionel Jospin entre 1997 et 2002 : Claude Bartolone à la ville, Jean Glavany à l’agriculture, Elisabeth Guigou à la justice puis à l’emploi, Daniel Vaillant aux relations avec le Parlement puis à l’Intérieur.

Dix ans après la cuisante défaite à la présidentielle de 2002, la classe Jospin veut-elle revenir à la lumière. Voici ce qu’en dit Daniel Vaillant, joint par Nasser Madji :

Son Daniel Vaillant.

Le remaniement attendu aujourd’hui… sans grande surprise…

Si ce n’est l’hypothétique nomination d’Alain Rousset à un portefeuille consacré au Grand Emprunt. Le président de la région Aquitaine se serait fait prier pour libérer du coup la présidence de l’Association des régions de France, que pourrait récupérer Ségolène Royal, qui a été reçue mardi, selon Le Figaro , par le Premier ministre à Matignon.

L’UMP peut-elle s’entendre avec le Front National ?

La question agite la droite traditionnelle… voir les règlements de compte hier entre Nadine Morano et François Fillon en bureau politique. Concrètement… Les députés UMP peuvent-ils s’entendre avec les deux représentants du Front National à l’Assemblée, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ?

La réponse – irritée - de Jacques Myard, député UMP des Yvelines, rescapé de la droite populaire qui a perdu la moitié de ses effectifs … toujours au micro de Nasser Madji :

Son Jacques Myard.

Content de les revoir… ça nous manquait…

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.