Par Carine Bécard.

Pour François Fillon, "l'UMP n'a plus de leader naturel"... Une manière de déclarer la guerre à Jean-François Copé pour la présidence du parti. Mais la jeune garde est elle aussi, déjà prête à batailler...

C'est le cas de Laurent Wauquiez - maire du Puy-en-Velay, ancien ministre de l'Enseignement Supérieur - l'un de ses plus fidèles soutiens le dit "très déterminé" ! Laurent Wauquiez veut être président de l'UMP parce qu'il rêve d'être le candidat de la Droite, en 2017... Lui aussi ! Celui qui espère être le premier à occuper le créneau de la jeunesse pour cette élection interne au parti, devrait lancer les hostilités juste après les législatives et profiter du vide de l'été pour exister sur le terrain militant et surtout médiatique...

A Gauche, pendant ce temps, le Gouvernement ne veut pas de bêtises, pas de bévues, pas de dérapages ! Surtout pas avant les scrutins des 10 et 17 juin prochains. Les ministres ont donc été invités, hier, pour la 2ème fois en seulement deux conseils des ministres, "invités à la sobriété". Pour Thierry Saussey, chargé de la communication du précédent gouvernement, c'est le signe que le président et son Premier ministre ont peur...

Son Thierry Saussey.

Jean-Marie Le Pen, de retour à Béziers hier soir...

Une ville qui avait été proscrite de son agenda, juste avant le 1er tour de la présidentielle. Pas de meeting pour Jean-Marie Le Pen... Cela pose visiblement moins de problèmes en temps d'élections législatives... dans un département - l'Hérault - où les scores du FN seront hauts mais où aucun député n'est espéré.

Nous vous en parlions hier, Claude Guéant - chemise et cravate "bleu blanc rouge"... C'est interdit sur une profession de foi... Le candidat à la députation à Boulogne-Billancourt doit rectifier le tir. Mais pour Gilbert Veyret - et son association indépendante "les Boulonnais libres de leur choix", le mal est fait !

Son Gilbert Veyret.

Encore un mot, vous connaissez le dernier surnom de Rachida Dati au Parlement européen ? C’est une information de Stéphane Leneuf qui rentre de Strasbourg... Alors ce surnom, trouvé par ses collègues de la Droite européenne : « Jamais là ».

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.