Par Carine Bécard.

Les députés socialistes ont finalement réservé un très bon accueil à Olivier Falorni. La scène se passe au restaurant de l'Assemblée nationale - 8ème étage - mardi soir dernier. Olivier Falorni - le "tombeur" de Ségolène Royal - dîne avec son épouse... Il vient de passer sa première journée de tout nouveau député au Palais Bourbon. Et tous ses futurs collègues à Gauche, viennent le saluer... L'homme n'est visiblement pas - du tout - considéré par ses pairs, comme un pestiféré. Pourtant, Martine Aubry, la Première secrétaire du PS, l'a exclu du parti. Jean-Marc Ayrault lui a interdit de sièger au milieu des socialistes. Peu importe ! Olivier Falorni ne rasera pas les murs, et il envisage de rejoindre le groupe des Radicaux de Gauche.Pendant ce temps, les centristes du MoDem s'interrogent sur leur avenir... Bureau exécutif, mardi dernier... Conseil national, samedi prochain... Mais pour certains cadres du parti, tout cela ne sert plus à rien. "Le MoDem est mort" pour Jean-Luc Benhamias, député européen et vice-président du parti de François Bayrou. La preuve ? L'Université d'été n'est toujours pas annoncée. Chaque parti réunit toujours à la rentrée, ses troupes pour les remobiliser... Mais personne n'est capable de dire au MoDem si ce rendez-vous sera bel et bien programmé cette année... Lui aussi, a sans doute du mal à se remettre de sa défaite. Eric Raoult n'est plus député depuis dimanche dernier. Samedi, il s'est effondré dans sa mairie du Raincy, en Seine-Saint-Denis. Il a été retrouvé inconscient. Pour son ancien collègue à l'Assemblée, Jacques Myard - que voulez-vous ! - les députés ne sont pas des êtres exceptionnels !Son Jacques Myard.Et sachez qu'Eric Raoult est toujours hospitalisé. Visiblement, son état de santé l'inquiétait depuis quelques semaines déjà. Enfin, le FN : 2 députés en 2012... Le parti de Marine Le Pen avait décroché l'an passé – et pour la première fois - 2 conseillers généraux. Oui ! mais il pourrait bien en perdre un. A Brignoles, dans le Var, l'élection a été annulée. Au 1er tour d'une partielle organisée hier, c'est le communiste et conseiller sortant - Claude Gilardo - qui est arrivé en tête avec 39,62%.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.