Par Carine Bécard.

François Hollande n'a toujours pas de photo officielle, 11 jours après son investiture...

La photo du septième président de la Vème République sera prête "en temps et en heure"... L'Elysée précise même que ce sera fait "rapidement" maintenant, sans doute la semaine prochaine. Seulement voilà, quel décor va choisir François Hollande? C'est un secret de polichinelle. Et surtout, qui sera l'auteur de ce cliché? A priori, ce ne sera pas le nouveau photographe attitré du Palais. Mais ce pourrait être le célèbre réalisateur et photographe Raymond Depardon ou bien le photo-reporter du journal Libération , Sébastien Calvet. Un instantané qui sera, comme à chaque début de mandature, expédié et accroché dans toutes les mairies, les écoles et les établissements publics.

Autre petit détail que doit régler l'Elysée : l'attribution de "La Lanterne", - cette résidence d'Etat, à Versailles, habituellement mise à la disposition du Premier ministre, mais que Nicolas Sarkozy s'était finalement adjugée... Sur cette question, - et sur quelques autres - François Hollande a réclamé une note au député René Dosière. Ce fin spécialiste du train de vie de l'Etat, lui a conseillé de la rendre au Chef du Gouvernement...

A La Rochelle, l'adversaire socialiste de Ségolène Royal s'affiche - sur ses documents de campagne - aux côtés de François Hollande...

Le PS a prié Olivier Falorni - ce candidat dissident donc - de se choisir une autre photo parce qu'il n'est pas question qu'il puisse donner l'illusion d'avoir le soutien du nouveau président, face à la patronne de la région Poitou-Charente... Refus d'Olivier Falorni, très épaulé localement...

Son Olivier Falorni.

L'application de la loi, tiens justement ! Ou de la réglementation. A Orléans, les commerçants sur le marché Albert Camus en ont assez de voir tous ces candidats défiler. L'adjoint au maire, en charge du Commerce a été appelé à la rescousse, François Foussier.

Son François Foussier.

Et elle prévoit le tractage à l'extérieur des allées...

Enfin, le Front National drôlement optimiste à l'approche du scrutin législatif...

Les bulletins de vote pour le second tour ont - déjà - été imprimés... pour 250 candidats, c'est près de la moitié des circonscriptions... Les dirigeants du FN doivent avoir quelques raisons d'espérer pour avoir osé engager de tels frais...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.