Le gouvernement va-t-il enterrer le non-cumul des mandats ?

Les partisans du non-cumul s’inquiètent. Deux annonces leur ont mis la puce à l’oreille. Tout d’abord celle de Claude Bartolone hier, d’une baisse de 10% de l'indemnité de frais des députés : 500 euros en moins, sur une enveloppe de 5600 nets, tout en maintenant l’opacité du système, et en rehaussant l’indemnité versée aux collaborateurs. Où est l’économie, s’interrogent certains élus, qui n’y voient que de la poudre aux yeux. Cette mesure du président de l’Assemblée nationale vient s’ajouter à la proposition, passée inaperçue, de Bruno Le Roux. Le patron du groupe socialiste veut faire voter au plus vite, peut-être à la faveur du budget 2013, la fin du cumul des indemnités de parlementaire et d’élu local.

Thierry Solère, député UMP de Boulogne Billancourt, défenseur à droite du non-cumul des mandats, soupçonne le gouvernement, le PS de vouloir préparer les esprits :

Son Thierry Solère.

Thierry Solère qui est à l’origine de la révélation sur l’épouse de Claude Bartolone…

C’est lui qui a publié un tweet en début d’après-midi, assorti d’une photo du bulletin quotidien, qui officialise la nomination de Véronique Bartolone, comme collaboratrice du président de l’Assemblée nationale. Ce qui a fait dire à l’intéressé : « je n’ai pas embauché ma femme, j’ai embauché ma collaboratrice ». Epouse qui était déjà à ses côtés au Conseil général de Seine-Saint-Denis et que les personnels avaient surnommée Maman.

Enfin, cela restera l’une des photos de la semaine…

Jean-Marc Ayrault entouré, hier matin, de Marie-Noëlle Lienemann et de Cécile Duflot au congrès du mouvement HLM à Rennes. En clair, un partisan du oui au traité budgétaire européen, accompagné d’une sénatrice socialiste qui soutient le non et une ministre verte qui défend le… « tu veux ou tu veux pas ». « J’ai des problèmes avec les femmes », a glissé le Premier ministre, pour détendre l’atmosphère. Commentaire de Marie-Noëlle Lienemann : nous avons parlé HLM et évité le sujet qui fâche...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.