Le fait du jour : mille personnes sont attendues à l’Elysée aujourd’hui.

Cette chronique pourrait s’intituler Elysée moi. Elysée du nom du palais présidentiel. Nicolas Sarkozy après sa télévision super 8 dimanche veut rassurer une majorité qui s’interroge.

Du coup, branlebas de combat hier. La cérémonie des vœux à la presse, prévue à 11h, a été repoussée à 17h. Le service de presse de l’Elysée a téléphoné à tour de bras pour s’assurer que les 400 journalistes prévus ne se tromperont pas d’horaire.

Parce qu’en lieu et place le chef de l’Etat recevra, en fin de matinée, dans la grande salle des fêtes, députés et sénateurs UMP et Nouveau centre, ils près de 600. Objectif, le SAV, le service après-vente de l’interview qui a brassé 16 millions de téléspectateurs. Le futur candidat, qui n’a pas l’intention de se déclarer avant mi-février / début mars, veut requinquer ses troupes qui s’interrogent sur son calendrier, mais aussi sur certaines réformes comme la hausse de 1,6 % de la TVA.

Il ne reste qu’un plus de 80 jours au président sortant pour refaire son retard sur François Hollande. « Ça suffit pour faire un tour du monde », glisse un membre de la direction de l’UMP, qui ajoute un peu inquiet : « si le président perd encore des points dans les premiers sondages après sa télé, ça va être très compliqué ».

François Hollande en visite à Brest renoue avec l’humour :

Le candidat PS, accusé d’arrogance par le camp présidentiel, a versé dans l’ironie, quand il lui a été demandé, au micro de Cyril Graziani, le nom du sous-marin qu’il venait de visiter.

SON François Hollande.

Pour finir, retour sur l’un des mots de la campagne, prononcé jeudi sur Le Mouv , par François Bayrou, pour qualifier le programme de François Hollande, et repris hier par Martine Aubry : la première secrétaire du PS, en commentant les mesures annoncées par Nicolas Sarkozy, a utilisé le même vocable, repéré par Marion Lagardère :

SON Martine Aubry.

Incredible, qui n’est pas listé par l’Académie française. L’enquête se poursuit.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.