Au programme ce soir : Shakespeare, des footballeurs et un appel à l’aide ...

- Maradona interdit de visa pour les USA...

Pour avoir qualifié Donald Trump de « Chirolita » (marionnette…)

-Aidez Boum Boum

Boris Becker a besoin de vous, de nous tous. L’ex champion allemand de tennis, plus jeune vainqueur du tournoi de Wimbledon, est aujourd’hui en faillite et un tribunal londonien lui réclame plus d’un million d’euros… Alors Becker cherche de l’argent et pour ça, il pense à vendre ses trophées… Problème, sur ses 49 titres, il n’a en sa possession que le trophée de la finale de l’US Open de 89, les autres sont – selon ses avocats – « introuvables, M. Becker ne se rappelle pas où ils sont ». Becker aimerait surtout remettre la main sur ses 3 coupes de Wimbledon et celles de l’Open d’Australie mais pour le moment, aucune trace des trophées…

Le cabinet qui gère les affaires, enfin les problèmes de Boum Boum a même lancé un appel à l’aide à la population : si vous avez la moindre information concernant la localisation de l’un de ces trophées, une adresse mail a été créée, elle est sur notre site, n’hésitez pas !

BBEnquiries@smithandwilliamson.com

- Irina Brook, l’OGC Nice et Shakespeare : IN LOVE 

A Nice, dans le cadre du festival Shake Nice, le seul festival en France consacré à William Shakespeare, la dramaturge et directrice du Théâtre National de Nice, Irina Brook a dirigé les footballeurs de l’OGC Nice… et elle a demandé à chaque joueur de déclamer face caméra des vers de Shakespeare.. 

- La fin des grid girls pour le début des femmes pilotes alors ?

Qu’est-ce qu’une grid girl ?

Une hôtesse qui accompagne les pilotes sur les circuits de F1…. Ces filles sexy qui sont chargées d’indiquer aux pilotes l’emplacement de leurs monoplaces, les mannequins du bitume quoi… Eh bien, fini les grid girls. Liberty Media, le nouveau propriétaire de Formule 1 a décidé d’interdire dès le 25 mars prochain, au Grand Prix de Melbourne en Australie, au nom du respect de la femme et des polémiques actuelles…

Sauf que… de nombreuses grid girls s’insurgent contre cette nouvelle loi ! Parce que certaines de ces hôtesses font ce métier par plaisir et par passion pour le sport automobile, que certaines pratiquent le métier de pilote même en dehors de leur job de grid ! Et puis pour d’autres encore, c’est la fin d’une source importante de revenus, et au nom du féminisme elles contestent le fait qu’on leur renie la liberté de choisir leur propre travail… Chacun jugera mais plus personne ne les verra. Moi ce que j’aimerais surtout, c’est les voir dans les monoplaces. 

- Mon conseil culturel de la semaine : Tomorrow is gonna be ok de Nan Feix 

Nous sommes à East Los Angleles,  un quartier dont 80% de la population est latino, et les enfants de 8 à 18ans, mexicains et sans famille pour la plupart… Ces gens que Trump déteste… Eh bien là bas, Jerry, un ex-taulard a monté Le garage, un magasin/école qui abrite l’association Skate for educate, faire du skate pour étudier : La seule condition pour pouvoir être membre du Garage : faire ses devoirs. En échange, Jerry leur prête les infrastructures pour faire du skate, il trouve des sponsors et inscrit les plus doués à des compétitions…  

Au pays de Trump, donner un peu d’espoir à des gamins en passant par du sport, une planche de skateboard et des bouquins, c’est le credo du Garage. Un doc génial à voir sur la plateforme Spicee, gratuit la première fois puis 2,90euros. GO ! 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter Le journal pop de Joy Raffin Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.