Au programme ce soir : Un basketteur diplomate, une homme politique reconverti dans le foot et une femme, enfin, avec un sifflet sur un terrain…

- Géopolitique : Les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis vont s’apaiser.

Eh oui… Parce que Dennis Rodman, l’ancien basketteur percé et tatoué, s’est autoproclamé médiateur de cette crise. Rodman, grand ami et supporter de Trump, revient tout juste d’un énième séjour en Corée et interrogé sur les tensions entre les deux pays, l’ex star des Chicago Bulls a déclaré cette semaine à la presse anglaise qu’il était l’homme de la situation. Il a dit : « Moi je connais très bien Donald. Et Kim aussi. Lui et moi, en Corée, on a fait plein de trucs ensemble ! On s’est marrés, on a chanté du karaoké, on a fait du cheval, du ski... Je vais leur parler. Je vais tenter d’aplanir les choses pour que tout le monde s’entende. Je suis sûr que je peux y arriver »

Voilà, on est sauvés. C’est un ancien basketteur complètement taré qui va tout arranger.

- Boulette : Montpellier s’écrit avec 2 « L », si si…

Ça fait un bientôt un mois que la Ligue 1, le championnat de foot, a repris et cette semaine, cette semaine seulement, on s’est aperçu que sur le logo du club qui est brodé, vous savez, sur le maillot montpelliérain, le nom de la ville est écrit avec un seul « L » : Montpelier. C’est ballot. Rassurez-vous, si vous faites partie de ceux qui ont acheté ce maillot, le club vient de s’engager à vous le rembourser, ou vous l’échanger. A moins que vous ne préfériez garder cette pièce déjà collector…

- Girl power : Big Up à Bibiana Steinhaus, première femme à arbitrer un match de foot masculin de première division en Europe

Cet après-midi, pour la première fois en Europe, une femme était l’arbitre principale d’un match de foot d’un championnat professionnel masculin européen. C’était en Bundesliga, le championnat de foot allemand, en Allemagne, à Berlin. L’affiche opposait le Herta Berlin au Werder Breme. Match nul 1 partout. Mais on s’en fout, LA star de ce match c’était elle, l’arbitre : Bibiana Steinhaus, 38 ans, une ancienne fonctionnaire de police qui était déjà arbitre depuis une dizaine d’années. Pour son premier match en 1ère division, elle a assuré. Mais personne n’en doutait.

- Et sinon dans la catégorie « T’étais où pendant tout ce temps, non pas que tu m’aies manqué mais bon on se demandait presque si tu n’étais pas mort »… Des nouvelles d’Eric Besson !

Oui,oui… Eric Besson, l’homme politique de Feu l’UMP et feu le gouvernement Fillon…

Eric Besson est désormais l’heureux Président d’un club de football : le club amateur du Blanc-Mesnil Sport Football, qui est en Nationale 3 mais qu’Eric ambitionne de rendre professionnel d’ici 5 à 10 ans… Pour ce faire, Eric Besson le drômois est venu dans le 9-3 avec dans ses bagages deux anciens footballeurs internationaux : Daniel Bravo et Sabri Lamouchi… Sabri Lamouchi qui s’est dit 100% convaincu derrière le projet de son « vieil ami Eric, quelqu’un qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit ».

Non on ne rit pas, non, on se réjouit pour eux. D’ailleurs pour fêter tout ça, une jolie conférence de presse a été organisée dans une salle du stade du Blanc-Mesnil… C’était mercredi… au moment même où le PSG présentait Kylian MBappé à la presse, autant dire que forcément vous avez pu passer à côté…

- Et pour finir, mon conseil culturel de la semaine : Un super documentaire de Manuel Herrero et Sylvain Louvet qui sera diffusé ce soir à 20h55 sur Planète + : Les Présidents et le sport.

Les Présidents de la Vème République se sont tous à leur manière appropriés le sport… Parce qu’ils aimaient ça, sincèrement et/ou pour la com’,politiquement, pour le meilleur et pour le pire…

Ça commence donc avec De Gaulle, pas le plus sportif, surnommé sur les terrains « le dindon » ou « le pachiderme »… De Gaulle qui nomme Maurice Herzog secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports et décide de remplacer le sable des pistes d’athlétisme par du tartan, qui créé encore des milliers d’infrastructures et rend le sport obligatoire à l’école…

Et puis il y a Pompidou et ses bagnoles, Giscard qui se la joue Kennedy sur des skis…Et François Mitterrand, évidemment, amateur de golf et foot et de cyclisme… Plus près de nous enfin, vous verrez aussi Chirac, notre Churchill et son « No Sport », Speedy Sarkozy obsédé par son corps et François Hollande, amoureux du Red Star et du FC Rouen qui s’est rêvé un temps avant-centre… Le documentaire est truffé d’archives, de témoignages et d’anecdotes. Sportivement et politiquement, c’est très intéressant, et brillant.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter Le journal pop de Joy Raffin Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.