Au programme ce soir : un acteur avec des gants, un coach avec un appareil photo et des écrivains dans des bolides…

Hier soir à Deauville, Papa Kasso était sur le ring… Dans le cadre du gala, Boxing for legend, Mathieu Kassovitz a effectué hier son tout premier combat en boxe anglaise, et il n’a pas perdu… Pour revoir le combat, c’est ici.

… Et une humoriste l’encourageait dans la salle ! Florence Foresti était présente hier soir à Deauville, et elle n’aurait pas échangé sa place avec celle de Mathieu Kassovitz…

Quand foot et politique ne font qu’un, découvrez le club allemand du SV Babelsberg 03. Un documentaire à revoir sur le site d’Arte est consacré à ce club engagé : Les fous du ballon rond.

Quand le nouvel entraîneur du Barça était photographe… On connaît mal Ernesto Valverde, qui vient d’être nommé nouvel entraîneur du FC Barcelone, pourtant il semble intéressant, en témoigne son livre de photos, Medio Tiempo, paru en 1999… Pour voir quelques photos et commander le livre : cliquez ici.

Et pour finir, mon conseil culturel de la semaine : 24 histoires du Mans, paru chez Belfond. Dans une semaine auront lieu les 24heures du Mans et à cette occasion les éditions Belfond ont demandé à 24 écrivains d’écrire sur cet évènement… Le livre s’appelle 24 histoires du Mans, et ce sont donc 24 nouvelles, fictions, essais ou témoignages… Vous pourrez par exemple lire Héléna Marienské vous raconter qu’elle était Coco Girl et qu’en 1985 à cette occasion elle avait réussi à monter dans la Porsche de Jacky Ickx… Vous aimerez être plongé par Nicolas D’Estienne D’orves dans l’histoire d’un petit garçon qui tous les ans se fait voler sa fête d’anniversaire par les 24heures du Mans… Vous rêverez avec Serge Joncour et son pilote amoureux… Il y a aussi Gérard de Cortanze, petit neveu du pilote Charles de Cortanze, qui place lui sa nouvelle en 1939 et fait des 24heures du Mans une lutte politique contre le fascisme, ou Anne Plantagenet choisit de nous emmener sur les traces de Steve Mc Queen et du film Le Mans… Et encore Ollivier Pourriol, Valérie Tong Cuong, Claire Castillon, Tobie Nathan ou Didier Van Cauwelaert… Pas tous des passionnés de voitures mais des conteurs inspirés par un mythe, les 24heures du Mans.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.