Au programme ce soir : l’Oscar d’un basketteur, le QI d’un footballeur et les jongles d’un Président...

- Big up à Kobe Bryant, oscarisé dimanche dernier dans la catégorie « Meilleur court métrage d’animation » pour Dear Basketball. Une statuette remise au basketteur par Mark Hamill, oui Luke Skywalker…

La star retraitée des Los Angeles Lakers est le premier noir américain à remporter cette statuette pour un court-métrage d’animation. Je vous en avais parlé ici, dans Dear Basketball Kobe Bryant ,  faisait ses adieux et déclarait son amour au basket dans un poème émouvant mis en images et en mouvements par Glen Keane (cinéaste d’animation des studios Disney). Ah, et bien sûr la musique est signée John Wiliams aussi, rien que ça. Bien joué Kobe.

- Hommage encore... avec la classe incarnée du footballeur italien : Gigi Buffon

En plus d’être l’un - si ce n’est le - meilleur gardien du monde, le gardien de la Juve, Gianluigi Buffon, toujours discret et élégant, a publié sur Instagram un message sublime suite à la mort dimanche dernier du capitaine de la Fiorentina Davide Astori… 

- A la Une du magazine So Foot du mois de mars : « Enquête sur l’intelligence des footballeurs », c’est vrai quoi, c’est quoi le QI d’un footballeur ? 

On s’est tous posé un jour la question, « Nan mais est-ce qu’il est pas débile ce footballeur ? » 

Le dossier du magazine cite le psychologue Jean Piaget : « L’intelligence c’est ce qu’on fait quand on ne sait pas »… On confond trop souvent l’intelligence et la connaissance et les médecins, spécialistes ou chercheurs interviewés dans So Foot expliquent que les footballeurs utilisent justement leur cerveau de manière plus précise et efficace qu’un individu lambda pour résoudre des problèmes. Alors non, les footballeurs ne sont pas « débiles », ils ont une intelligence différente de la majorité des gens. Meriem Salmi, psychologue sportive ajoute même que Franck Ribéry par exemple, est un surdoué… pas seulement en terme de corps et de techniques mais aussi d’apprentissage, d’adaptation... Et tout ça se tient. Je vous le dis, lisez ce dossier, dans So Foot, c’est passionnant et avec un peu de chance certains verront les footballeurs (et sportifs) différemment.

- Et sinon la Coupe du monde en Russie se rapproche…

Et à 100 jours de l’évènement (c’était le 6 mars donc),  la Fédération Internationale de Foot  a posté sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle on aperçoit le président russe Poutine jongler et faire des passes au président de la FIFA Gianni Infantino. Un point sur lequel on n’a pas de doute, en terme de jongles et de maîtrise technique, Poutine a un bon niveau.

- Pour finir, mon conseil culturel de la semaine : ATHLETICUS, une mini-série animée de 3 minutes hyper originale, créée par Nicolas Deveaux à voir tous les soirs (sauf le mardi) à 20h45, du 5 mars au 29 avril sur Arte, ou en replay bien sûr, sur arte.tv  

A chaque épisode son sport et ses animaux. Les qualités physiques des animaux sont prises en compte, ce qu’on imagine de leurs personnalités aussi… Il y a une autruche qui triche lors d’un match de ping pong, une girafe qui flippe de sa taille par rapport à celle de la cible au tir à l’arc, un hippo un peu pataud qui n’a l’air doué dans aucun sport…

C’est fin, élégant et malin. GO ! 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter Le journal pop de Joy Raffin Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.