Cinq infos culturo-sportives et inversement !

On commence avec l’Arabie Saoudite, où vendredi dernier,  avant-hier donc, la soirée fut inédite et incroyable pour les femmes saoudiennes qui supportent le club de foot de Djeddah, c’est à l’ouest du pays, puisqu’elles ont été autorisées pour la 1ère fois à vivre le match dans les gradins du stade !
Ça parait toujours un peu fou, mais jusqu’à présent, les Saoudiennes qui aiment le football doivent se contenter de supporter leur équipe devant la télévision, rien d’autre. Or,  vendredi soir donc, 300 supportrices du club de Djeddah ont pu assister au match de championnat depuis les tribunes, ça faisait très plaisir à Joy et on partage sa satisfaction !

Sachez que cette ouverture du stade aux femmes est à mettre au crédit, du jeune prince Mohammed Ben SALMANE, il a 32 ans et il tente de moderniser le pays : au mois de juin prochain les Saoudiennes seront enfin autorisées à conduire une voiture, espérons que ce ne soit qu’un début et qu’elles pourront bientôt toutes aller au stade le week-end en minibus qu’elles conduiront elles-mêmes.

Dans un tout autre registre, / Résiste, / prouve que tu existes, / c’est l’ex nageur Florent MANAUDOU qui rendra hommage ce soir à… France Gall, eh oui... ! Forent MANAUDOU à la guitare... L’ex-cham­pion des bassins recon­verti dans le hand-ball va donc à la surprise géné­rale chan­ter sur scène. Le patron du caba­ret l’Etoile bleue dont Florent Manau­dou est le parrain a révélé que le jeune homme allait se produire, avec sa guitare dans l’éta­blis­se­ment marseillais pour inter­pré­ter le tube Résiste. Contacté par 20 Minutes, le patron du cabaret, Manoah Michelot, semble convaincu par les performances du nageur.  Je cite : « C’est pas son métier… mais il est pas mal du tout ! Je ne le mettrais pas sur scène s’il était ridicule !  Ça fait trois ans qu’il joue,  il apprend tout par lui-même, sur YouTube. D’ailleurs, il vient de se mettre au piano. Il n’a pas peur des défis ! ».  Voilà. Et pour celles et ceux qui seraient intéressés, il reste encore des places pour ce soir à L’Etoile Bleue

Par ailleurs, au rayon : les sportifs savent tout faire, sachez qu’une des stars du football allemand, Lucas PODOLSKI, qui aujourd’hui joue dans un club japonais, vient d’ouvrir un restaurant de Kébabs à Cologne c’est L’Equipe qui nous a appris ça, l’inauguration a eu lieu le week-end dernier et je vous conseille d’aller jeter un œil sur les photos postées sur Instagram et Twitter, c’est assez Wunderbar.

Ensuite juste un mot sur un livre sorti cet automne et qu’on n’avait pas repéré dans L’œil du Tigre, c’est sorti chez une petite maison d’édition, Les billets de la bibliothèque, ça s’appelle « Berlin, les jeux de 36 », c’est écrit par Jérôme Prieur, vous savez Jérôme Prieur, c’est le coauteur, entre autre, avec Gérard MORDILLAT, de cette série documentaire extraordinaire « Corpus Christi » diffusée sur Arte, eh bien précipitez-vous sur ce livre c’est brillant et passionnant. Je précise au passage que MORDILLAT et PRIEUR viennent également de sortir une bande dessinée passionnante, qui racontent l’histoire du Suaire de Turin, c’est aux éditions FUTUROPOLIS.

Et enfin le conseil culturel recommandé par Joy c’est un film qui sort mercredi au cinéma, ça s’appelle « LA SURFACE DE REPARATION », de Christophe Régin, / avec Franck Gastambide et Hippolyte Girardot.

La surface de réparation c’est l’histoire de ces footballeurs qui ne seront jamais Neymar, Zidane ou Mbappé, mais qui ont eu les mêmes rêves et qui gravitent toujours aujourd’hui autour de leurs clubs formateurs, ce n’est pas tant un film sur le foot d’ailleurs, qu’un film sur ce qui fait vivre un club : son staff, son histoire, ses parcours, ses gamins et ceux qui les forment,  C’est touchant et jamais caricatural, bien joué.

« La surface de réparation » de Christophe Régin, ça sort en salles mercredi, bande-annonce ! : « Bande-annonce La surface de réparation ».

C’était le GIVE ME FIVE écrit par Joy RAFFIN mais interprété par Philippe COLLIN, on retrouve Joy dès dimanche prochain ! 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.