Casquette vissée sur la tête et robe de mariée en dentelle, Cœur porte un pseudo rose bonbon mais défend un rap fort en gueule et en féminisme.

Coeur
Coeur © Radio France / Marion Guilbaud pour France Inter

Il était une fois

C'est une princesse des temps modernes, une princesse qui n’attend pas le Prince Charmant, une princesse qui déclare « Depuis que je suis gamine, j’écris des chansons d’amour. Mais j’ai vite compris que si je portais mon cœur en bandoulière, sans pare-chocs dans ce monde-là, je n’allais pas faire long feu ». C’est pour cela qu’avant de se présenter en tant que Cœur, Charlie Duran a essayé plusieurs costumes. Le précédent, c’était avec le duo punk trash Schlaasss avec deux A et trois S. Aujourd’hui, elle porte la robe de mariée des Minouches, le nom de la bande de drag-queens avec lesquelles elle se produit sur scène.

Minouche Mafia

Sa première mixtape « Minouche Mafia » sonne comme une ode au désir féminin, comme un puissant manifeste féministe, pro LGBT et inclusif.  Elle y célèbre avec sa voix de petite fille contrariée voire énervée, tous ses amours avec rage et hyper sensibilité. Douze titres de trap romantique et charnelle, de rap lyrico- punk comme "Bébédamour", "Petula" ou "Dimanche" dans lesquels elle se met totalement à nu comme lorsqu'elle publie un message de sa gynéco. C’est une mariée qui ne veut pas de mari mais de l’amour, de l’égalité et de la sincérité !

Coeur joue "Kawaï Karma" et sera en concert à St Etienne le 21/03, à la Maroquinerie à Paris le 01/04 et à Vénissieux le 10/04.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.