Aujourd'hui, Anna Sigalevitch quitte Marseille pour Aix-en-Provence, à une semaine de l'ouverture du Festival d'art lyrique de la ville. Elle est en compagnie de Pierre Audi, directeur général du Festival, de la compositrice Kaija Saariaho et de la cheffe d'orchestre Susanna Malkki.

Kaija Saariaho  et Susanna Malkki
Kaija Saariaho et Susanna Malkki © Getty

Les invités : Pierre Audi, Kaija Saariaho et Susanna Malkki

Le Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence n'est pas annulé, il change de forme. Du 6 au 15 juillet, la scène numérique du festival proposera une grille rythmée par quatre rendez-vous quotidiens : concerts exclusifs, rediffusions de productions phares, débats... 10 jours pour célébrer la musique et continuer à créer. Les contenus seront accessibles pour partie sur Arte et sur les ondes de France Musique, mais aussi en intégralité sur le site du Festival et ses réseaux sociaux.

A une semaine de l'ouverture du festival, Anna Sigalevitch est à Aix-en-Provence pour rencontrer trois figures emblématiques de cette édition 2020 : 

  • Pierre Audi, à la direction artistique du Festival d’Aix-en-Provence depuis l'année dernière. 
  • La compositrice finlandaise Kaija Saariaho nous fait découvrir son nouvel opéra en cinq actes, Innocence, l'un des grands rendez-vous de l'édition 2020 du festival, donné en création mondiale à Aix-en-Provence avant d'être présenté à Amsterdam, Londres et San Francisco. 
  • La cheffe d'orchestre Susanna Malkki, actuellement à la tête du London Symphonie, fait ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence cet été avec la création du nouvel opéra de Kaija Saariaho. 

Dans le journal de la culture du mercredi 1er juillet 2020

La programmation musicale

  • Bongeziwe Mabandla - Bambelela kum
  • Purcell - Cold Song interprété par Jakub Josef Orlinsky
  • Kaija Saariaho - Morning Wind dans Circle Map
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.