A l'occasion de la sortie de La Planète des Singes: Suprématie, Nelly Kaprièlian reçoit Pascal Picq, paléoanthropologue et les critiques, Hubert Prolongeau et Vincent Malausa.

_La planète des Singes: Suprématie_ sort aujourd'hui en France. C'est la 9ème adaptation cinématographique du livre La Planète des singes écrit en 1963 par Pierre Boulle. L'écrivain français est également l'auteur du Pontde larivièreKwai (1952).

Dans _La planète des Singes: Suprématie,_ alors qu’un virus a dévasté la race humaine dix ans plus tôt, un groupe d’humains a survécu et attaque la nation de singes évolués dirigé par César (Andy Serkis). A la tête des hommes, un Colonel (Woody Harrelson) sans pitié souhaite à tout prix réinstaller la domination de l’Homme sur les Singes. Le colonel assassine la femme et le fils de César. Les deux camps sont sur le point de basculer dans une guerre sanglante qui décidera de l’espèce dominante sur terre. Ce dernier opus a été réalisé par Matt Reevs qui a réalisé le dernier, La Planète des singes : l'affrontement en 2014. Le film a avit réuni par moins de 3 600 000 spectateurs en France. Espérons que cette deuxième tentative sera à la hauteur du succès du précédent.

Pour commenter la sortie de ce nouveau volet, Le Mag de l'été reçoit Hubert Prolongeau, journaliste, entre autres, à Télérama, Marianne ainsi qu'au Monde. Romancier et critique, il a réalisé aussi deux documentaires poignants sur la condition des SDF parisiens (1997) et le quotidien des patients en hôpital psychiatrique (2002). A ses côtés, Vincent Malausa, chroniqueur cinéma à L'OBS et membre du comité de rédaction des Cahiers du cinéma depuis 2001.

Enfin, Pascal Picq viendra poser son regard de paléoanthropologue sur le scénario, pas si fantastique que cela. Maître de conférence au Collège de France, il a écrit de nombreux livres et essais autour de la question de « Qu'est-ce que l'humain ? ». En 2017, il publie Qui va prendre le pouvoir ? Les grands singes, les hommes politiques ou les robots chez Odile Jacob. Dans ce dernier livre, il aborde l'importance de s'inspirer des grands singes, espèce la plus proche de l'espèce humaine pour pallier aux dangers que représentent l'intelligence artificielle et la robotisation.

Le coup de cœur de l'été d'aujourd'hui nous est présenté par Jean-Charles de Castelbajac. Il nous parlera du groupe de musique Kazy Lambist. Ce groupe français s'est fait connaître avec sa chanson "On you", immense succès de l'année 2016.

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.