Charlotte Lipinska reçoit le comédien, metteur en scène, Gwen Aduh, l’acrobate, directrice artistique de la Compagnie Rasposo, Marie Molliens et le jongleur, directeur du Sirque, Martin Palisse.

Acrobate de la compagnie Rasposo
Acrobate de la compagnie Rasposo © Getty / Jean-Luc PETIT

Gwen Aduh est acteur et metteur en scène. Par passion, il se lance dans le théâtre et fait ses débuts à Montmartre dans des cabarets, où il se présente comme magicien et télépathe. En 1999, il écrit son premier spectacle, Bizarre, et s’intéresse ensuite aux arts forains. Il travaille pendant six ans avec la Compagnie Les 26.000 Couverts et finit par cofonder sa propre compagnie, celle des Femmes à barbe. Il prend soin de mêler surnaturel, humour, magie et extraordinaire dans ses créations. Au Festival Fringe à Edimbourg, il découvre The play that goes wrong, écrite par Henri Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields, british dans la veine des Monthy Python. Il décide de traduire la pièce et de l’adapter sous le nom « Les Faux British ». En 2016, elle reçoit le Molière de la meilleure comédie. Gwen Aduh récidive avec Le gros diamant du Prince Ludwig, adaptation des mêmes auteurs anglais déjantés, récompensée d’un autre Molière en mai dernier.

Les Faux British, au Théâtre Saint-Georges, à Paris, jusqu’au 1er septembre, reprise le 14 septembre jusqu’en février 2019. 

Le gros diamant du Prince Ludwig, au Théâtre du Palace, à Paris, jusqu’au 29 septembre. 

Marie Molliens est fildefériste, acrobate et directrice artistique de la Compagnie Rasposo. Issue d’une famille de femmes artistes, elle monte sur scène dès l’âge de quatre ans. Elle se forme à l'École nationale du cirque Annie Fratellini. Elle rejoint ensuite la Compagnie Rasposo, fondée par ses parents, et travaille en tant qu’interprète. À partir de 1999, elle prend en charge la chorégraphie des techniques de cirque et monte plusieurs spectacles (Reflets, Cirque en fil, Parfums d'Est..). En 2009, elle co-signe Le chant du Dindon, qui reçoit un accueil international. Plus récemment, elle explore son propre univers et écrit pour le cirque : Morsure est sa première création, pour laquelle elle obtient en 2014 le Prix des Arts du cirque SACD. En 2016, elle poursuit avec DévOrée, librement inspiré de la pièce de Heinrich von Kleist Penthésilée. Actuellement programmé au Festival La Route du Sirque, à Nexon, le spectacle de Marie Molliens propose une réflexion sur la figure de « femme de cirque ». 

DévOrée, au Festival La Route du Sirque, à Nexon (87), du vendredi 10 août au samedi 25 août. 

Martin Palisse est jongleur et metteur en scène. Il se forme aux arts du cirque en autodidacte et crée en 2002, avec Elsa Guérin, la Compagnie Cirque Bang Bang. Le duo propose alors plusieurs spectacles (Dans quel sens ?, Skratch, Une nuit sur Terre) et s’envole vers l’Amérique latine pour produire, entre 2009 et 2010, BODYnoBODY et SomeBODY. En 2011, POST voit le jour au Festival La Route du Sirque et tourne depuis en France et à l’étranger. Membre du Conseil national du Syndicat du Cirque de Création et nommé en janvier 2014 à la direction Sirque, pôle national des arts du cirque de Nexon en Limousin, Martin Palisse a souhaité, cette année, mettre à l’honneur la création féminine, singulière et engagée, à l’occasion de la nouvelle édition de La Route du Sirque.

Festival La Route du Sirque, Nexon (87), du 6 au 25 août.

C’est la tournée générale de ce soir ! 

* Le Festival Chansons et mots d’Amou lance demain sa 7ème édition. Un peu d’Amou(r) sans en avoir l’(r). Juliette est l’invitée d’honneur. Elle célèbre ses trente ans de carrière, en compagnie de François Morel, Marie Christine Barrault, Wally, Vincent Roca… autour du thème « Gaieté, fantaisie et toutes ces sortes de choses ».
Du 3 au 5 août, aux Arènes d’Amou dans les Landes (40).

* Le Festival Théâtre Phalsbourg présente une dizaine de spectacles, parmi lesquels de grandes têtes d’affiche. Le Cirque invisible, spectacle de Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée, charme le public avec poésie et magie, pendant près de deux heures
Du 26 juillet au 4 août, à Phalsbourg (57).

* Le MIMA, Festival international de la marionnette en Ariège, fête son 30ème anniversaire. Il propose une centaine de représentations et conjugue des artistes qui ont bouleversé la discipline, tels Ilka Schönbein ou Claire Heggen, avec ceux de la jeune création qui contribuent à la vivacité des arts de la marionnette.
Du 2 au 5 août, à Mirepoix et dans les villages alentours (09). 

Martin Palisse jongle aujourd’hui avec les coups de cœur et suggère aux auditeurs les spectacles  Maison-Mère etSaison Sèche, de Phia Ménard,  respectivement découverts au Festival Montpellier Danse et au Festival d'Avignon, où l’artiste incarne tantôt une Athéna mi-punk, mi-amazone, tantôt une femme vengeresse face au patriarcat ; l’exposition « L’antidote » d’Adel Abdessemed, au MAC de Lyon, dans laquelle le plasticien dénonce la brutalité et l’exploitation humaine ; le film documentaire 12 jours, de Raymond Depardon, dépeignant le poignant dialogue entre un juge et des patients, internés en psychiatrie sans leur consentement.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.