À l'occasion de la 9e édition du festival parisien, qui se tient sur le parvis le l'Hôtel de Ville jusqu'au 5 juillet, les chanteurs Stéphane Eicher, Bertrand Belin et Léonie Pernet, ainsi que le programmateur du festival Benoît Brayer et le journaliste Frédéric Béghin sont à la table de Leïla Kaddour-Boudadi.

La 9e édition du festival Fnac Live Paris a débuté le mercredi 3 juillet pour trois jours de concerts gratuits au cœur de la capitale. Cette année encore, grandes têtes d'affiche et jeunes espoirs prometteurs se succéderont sur une scène exceptionnelle installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Une seconde scène intérieure est ouverte au Salon du même Hôtel, pour des concerts plus intimistes mais toujours gratuits. Parmi les artistes invités, on compte Eddy de Pretto, Aya Nakamura, Clara Luciani, Therapie Taxi mais aussi Zed Yun Pavarotti Delgres, Suzane, Canine ou encore Bon entendeur. 

Un répertoire hétéroclite qui laisse sa chance aux jeunes talents, en réservant par exemple un créneau chaque jour aux artistes de labels indépendants. Benoît Brayer, responsable des événements culturels du groupe Fnac et programmateur du festival, est l'invité de Leïla Kaddour-Boudadi. 

Parmi les grands noms de la programmation figure celui de Stephan Eicher. Le musicien et chanteur helvète, qui a connu un succès international avec les tubes "Déjeuner en paix" et "Pas d'ami comme toi" (1991), présente aujourd'hui plus de quarante ans de carrière au compteur. Après avoir sorti l'album Hüh en début d'année, sur lequel il reprend nombre de ses plus grands succès en compagnie d'une fanfare, il a dévoilé il y a moins d'un mois le single "Si tu veux (que je chante)". Un titre qu'il viendra défendre sur la scène du Fnac Live Paris et qui annonce la sortie d'un nouvel album prochainement, Homeless Songs, que le chanteur emmènera sur les routes de Suisse, de France et de Belgique jusqu'en mars prochain. Il sera notamment à l’affiche du Festival du bout du Monde, à Crozon, le 3 août. 

Bertrand Belin, qui s'est imposé au fil des années comme un crooner français, sera également à la table du Mag de l'été. Le chanteur, compositeur et écrivain breton marquera une étape dans sa tournée estivale au Fnac Live pour défendre son dernier album, Persona, sorti en début d'année. Au même moment, ce parolier touche-à-tout publiait son troisième roman, Grands carnivores (éditions P.O.L), une satire sociale qui peint les angoisses et les suspicions de notre époque. Bertrand Belin sera sur la scène des Nuits de Fourvière le 5 juillet, aux Francofolies de La Rochelle le 10 juillet et au Paléo Festival à Nyon (Suisse) le 24 juillet.

Sur la nouvelle scène française, la compositrice et chanteuse Léonie Pernet s'impose : la jeune trentenaire signe avec Crave un premier album intimiste et mélancolique, dans lequel se croisent chœurs quasi mystiques et instrumentales électro. Auparavant  DJ et musicienne pour des artistes français comme Yuksek ou AaRON, Léonie Pernet a réalisé plusieurs mix engagés, dont le Mix pour tous en faveur du mariage homosexuel. Elle a notamment obtenu un Out d'Or pour son dernier album. Dans sa tournée des festivals cet été, elle passera notamment le 1er août au festival de Lunel (34).

Le nouveau phénomène Suzane viendra défendre son EP éponyme sur la scène du Fnac Live Paris. Artiste électro pop surprenante, la jeune chanteuse de 28 ans est passionnée par la chanson à texte, dans la lignée des compostions déroutantes de Stromae. Celle qui a pratiqué de la danse classique pendant quinze ans se présente aujourd'hui dans une combinaison graphique et travaille des chorégraphies déstructurées dans ses clips. Déjà suivie par le label d'Orelsan et Casseurs Flowters, Suzane fera étape au Montreux Jazz Festival le 13 juillet au cours de sa tournée d'été.

Pour répondre aux angoisses des mélomanes, le journaliste Frédéric Béghin signe le manuel-enquête L'art de ranger ses disques, co-écrit avec son confrère Philippe Blanchet et publié aux éditions Rivages. À l'heure de la dématérialisation de la musique, ce petit guide pourrait paraître anachronique. Pourtant, il passe au crible les difficultés toujours actuelles à classer et ranger leurs disques de milliers de collectionneurs. L'auteur propose un panorama d'anecdotes et de conseils de musiciens, producteurs, journalistes spécialisés et autres amateurs.

Programmation musicale : 

  • Stephan Eicher, "Si tu veux (que je chante)"
  • Léonie Pernet, "Butterfly"
  • Israel Kamakawiwo Ole, "Over the rainbow" 
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.