Julia Molkhou reçoit Mireille Brangé, auteure de la biographie "Delphine Seyrig, une vie" et l'écrivain Mathieu Alterman qui sort lui aussi une biographie, en octobre 2018, sur Johnny Hallyday.

Delphine Seyrig dans "L'Année dernière à Marienbad" (1961) par Alain Resnais
Delphine Seyrig dans "L'Année dernière à Marienbad" (1961) par Alain Resnais © Getty / Keystone-France

Mathieu Alterman est un journaliste culturel réputé pour son œil avisé et son franc-parler. Déjà auteur de deux livres, il sort le 19 octobre prochain une biographie de Johnny Hallyday aux éditions Carnets Nord, Les larmes de Johnny. Il a travaillé plus de dix ans en maison de disques comme directeur artistique et chef de projet. Polémiste et journaliste spécialisé dans les sujets culture et société, il est chroniqueur radio (sur Europe 1, le Mouv, et Ouï fm), télévision (D8, TF1, Paris Première, M6) et journaliste de presse écrite (Grazia, la revue Schnock).

Mireille Brangé, normalienne, est spécialiste des relations entre les écrivains et le cinéma, auxquelles elle a consacré un livre, La Séduction du cinéma (Champion, 2014). Elle est l’auteure d’un magnifique portrait, sans précédent, celui de l’inoubliable Delphine Seyrig (Editions Nouveau Monde). C’est avec grand plaisir que nous la recevons ce soir pour replonger dans l’incroyable vie de cette actrice, réalisatrice, femme engagée. Celle qui refusa toute sa vie de se laisser enfermer dans un rôle ou une image détient un parcours hors du commun. Égérie et amante d'Alain Resnais, reine du théâtre parisien dans les années 1960, admirée de François Truffaut comme de Marguerite Duras, Fée des Lilas dans le Peau d’âne de Jacques Demy et Jeanne Dielman chez Chantal Akerman, sa vie est d’une inspirante richesse. Delphine Seyrig était aussi une figure emblématique de la femme libre. Au faîte de sa gloire, elle s’engage pleinement dans les luttes féministes, ce qui influencera véritablement la suite de sa carrière cinématographique. Mireille Brangé nous offre une biographie passionnante qui a pour fond la vie sociale, intellectuelle, théâtrale et cinématographique de son époque. Avec, de surcroît, un très beau portrait de femme.

Et comme chaque soir, à 18h45, le Mag de l'Eté met la culture en bouteille. Manuel Peyrondet, Meilleur Sommelier France, Meilleur Ouvrier de France est le fondateur de Chais d’œuvre, club pour particuliers qui permet de se constituer une cave à vin de professionnel.  Ce soir il nous présente un Clos des Prouges 2016 du Domaine Ferret, lequel est porté et transmis par des femmes. 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.