Charlotte Lipinska reçoit le metteur en scène, directeur du Théâtre du Peuple, Simon Delétang, le comédien, metteur en scène, Emmanuel Noblet et le saxophoniste Thomas de Pourquery.

Un peu de piano jazz ce soir ?
Un peu de piano jazz ce soir ? © Getty / Benjamin Harte

Simon Delétang est comédien et metteur en scène. Il fait des études de théâtre au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique, puis rejoint lÉcole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Il monte plusieurs pièces dont Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, son « premier acte théâtral ». En 2008, il est nommé Directeur du Théâtre Les Ateliers à Lyon. Il y reste jusqu’en 2012 et propose au public des œuvres de Christian Lollike, Lars Norén ou encore Heiner Müller. Comédien, il joue dans les spectacles de Claudia Stavisky, Michel Raskine, Richard Brunel, Philippe Delaigue, France Rousselle, Eric Vautrin. En 2017, il est nommé directeur du Théâtre du Peuple à Bussang. Il met actuellement en scène Littoral de Wajdi Mouawad et offre une traversée inédite des Vosges avec son spectacle, Lenz.

Lenz, du 22 juillet au 19 août 2018 à 20h, au Théâtre du Peuple, à Bussang (88).
Littoral, du 10 au 25 août, à 15h, au Théâtre du Peuple, à Bussang (88).

Emmanuel Noblet est comédien et metteur en scène. Passé par la théorie juridique et politique, avant de fouler la scène du Conservatoire de Rouen, la comédie s’impose progressivement à lui. Il joue Shakespeare, Racine, Corneille, Molière, Marivaux, Garcia-Lorca, Lewis Carroll, Andreïev, Dugowson, Durif, Puig, Slavkine, Lagarce. En parallèle, il est à l’affiche de divers films dont La Fille de nulle part de Jean-Claude Brisseau, qui remporte le Léopard d’Or 2012 au Festival International du Film de Locarno. Récemment, il met en scène Et vivre était sublime, avec Nicolas Rey et Mathieu Saïkali, et adapte le célèbre roman de Maylis de Kerangal, Réparer les vivants. Le spectacle obtient le Molière du meilleur Seul(e) en scène en 2017. Présent également au Théâtre du peuple, il interprète actuellement le rôle du Chevalier dans Littoral, de Wajdi Mouawad.

Littoral, du 10 au 25 août, à 15h, au Théâtre du Peuple, à Bussang (88).

Thomas de Pourquery est saxophoniste. Il commence à jouer du saxophone à l’adolescence, sous la direction de Stefano Di Battista, et rejoint par la suite le Conservatoire national supérieur de musique de Paris. En 2002, il se fait remarquer au concours de La Défense avec Daniel Zimmermann, dans un quintet hard-bop, qui devient bientôt le groupe DPZ. Ce dernier rencontre le succès et amène Thomas de Pourquery à trois saisons de résidence du festival Jazz sous les pommiers à Coutances (50). En 2014, le premier disque Play Sun Ra de Supersonic, sextet créé quelques années auparavant avec  Laurent Bardainne, Fabrice Martinez, Arnaud Roulin, Frederick Galiay et Edward Perraud, est élu meilleur album de l’année aux victoires du jazz 2014. En 2017 sort Sons of Love et conduit le musicien à être sacré Artiste de l’année aux Victoires du Jazz. 

Prochains concerts :
Le Samedi 8 septembre, dans le cadre du Festival Jazz à la Vilette, à 16h30, avec Fred Pallem et Le Sacre du Tympan.

C’est la tournée générale de ce soir !

* Le Festival Le Nombril du Monde accueille les visiteurs de 11h03 à 21h33 pour des activités sur le thème des « Déchets ». Un grand spectacle son et lumières, fantasque et survolté, « Le mystère de Saint Pou » est notamment joué chaque jour, avec des costumes entièrement fabriqués à partir de résidus. Un défilé est également prévu, le 15 août, pour la clôture de l’événement.
Du 10 au 15 août à Pougne-Hérisson (Deux-Sèvres, 79)

* Le Parcours des Fées offre une promenade artistique et poétique, au cœur de la vallée du Crevoux dans les Hautes-Alpes. Une quinzaine d’œuvres, deux heures de randonnée et la promesse d’une veillée passée dans la Cabane du Berger, au cœur de la forêt des mélèzes, avec « au menu des friandises numériques à déguster toute la nuit. »
Juillet et Août 2018, dans la vallée du Crevoux (Hautes-Alpes, 05).   A visiter tous les jours, et départ possible à 15 heures avec un médiateur.

* L’exposition « La Galerie des illusions » célèbre le 20ème anniversaire de la Maison de la magie Robert-Houdin. Rencontre entre acte plastique et intention magique, orchestrée par 50 artistes, à travers une centaines d’œuvres, mélangeant peinture, sculpture, dessin, origami, céramique, broderie, maquette, photo, holographie ou réalité augmentée.
Jusqu’au 16 septembre prochain, à Blois (Loir-et-Cher, 41), à la Maison de la magie. 

Thomas de Pourquery est aux commandes du cœur et suggère aux auditeurs le prochain album de Jeanne Added, Radiate, à paraître le 14 septembre, dont le premier titre « Mutate » est déjà disponible. Il poursuit avec le spectacle loufoque, Grande, de Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons, survoltés pendant deux heures, tentant d’organiser le hasard, dans un décor bric-à-brac d’objets et d’instruments de musique. Enfin, retour en arrière, avec une plongée dans les carnets de Léonard de Vinci, où se mêlent notes, croquis, ébauches, traités.
 

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.