Julia Molkhou reçoit Olivier Py, directeur du festival d'Avignon. Dans le Mag de l'été, vous saurez tout sur cette 71ème édition placée sous les thèmes de l'Afrique et des femmes.

Depuis 2014, Olivier Py dirige le festival d'Avignon avec comme ambition d'ouvrir le festival aux influences du monde entier. Pari réussi pour cet artiste aux multiples facettes qui présente cette année une programmation éclectique et audacieuse. Pour cette 71ème édition, 41 spectacles se jouent dans une vingtaine de lieux au cœur de la cité des papes. Un goût d'exclusivité pour les amateurs et les professionnels qui pourront découvrir pas moins de 34 créations. Comme chaque année un thème est à l'honneur et cette année, c'est l'Afrique qui est invitée à s'exprimer dans les rue d'Avignon. Unwanted de Dorothée Munyaneza, The last King of Kakfontein de Boyzie Cekwana ou encore Femme noire mis en scène par Angélique Kidjo et Isaach de Bankolé, des pièces qui explorent le passé, les espoirs et les enjeux d'un continent en pleine mutation.

Mais l'Afrique n'est pas la seule à être à l'honneur cette année. Les femmes n'ont jamais été aussi nombreuses à présenter leurs œuvres sur scène avec en tête de file, l'ancienne garde des sceaux, Christiane Taubira. Ministre, elle partageait sans modération son amour des textes et des mots. Au festival d'Avignon, elle collabore avec Anne-Marie Liégeois pour présenter un feuilleton accessible à tous puisqu'il est gratuit. On aura tout met en scène les textes sélectionnés par Christiane Taubira et interprétés par des amateurs, des acteurs et des étudiants du Conservatoire.

Olivier Py a une double casquette cette année puisqu'il est met en scène son propre roman Les parisiens, publié en 2016. Directeur, programmateur, metteur en scène, Olivier Py répond aux questions de Julia Molkhou sur France Inter.

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.