Charlotte Lipinska reçoit l’acteur, producteur, directeur du Festival du film francophone d’Angoulême, Dominique Besnehard et l’acteur, directeur du Festival Le Top, Grégory Montel.

Dominique Besnehard et Grégory Montel
Dominique Besnehard et Grégory Montel © Getty / Stephane Cardinale/Corbis

Dominique Besnehard est acteur, producteur, agent artistique, directeur de festival… Après 50 ans de carrière, l’homme de cinéma est passé par toutes les casquettes. Il débute dans les années 1970 aux côtés de Jacques Doillon, avec qui il tourne plusieurs films et qu’il assiste pour la direction des castings. En 1986, il rejoint l’agence Artmedia en tant qu’agent artistique et s’occupe de grands noms du septième art : Jeanne Moreau, Emmanuelle Béart, Sylvie Vartan, Yvan Attal, Michel Blanc, François Ozon, la liste est longue. Vingt ans plus tard, il se lance dans la production et cofonde avec Michel Felle Mon Voisin Production. En 2015, la série Dix pour cent, réalisée par Cédric Klapisch, est un succès et attire 5 millions de spectateurs. Parallèlement, en 2008, il créé le Festival du film francophone d’Angoulême, avec Marie-France Brière et Patrick Mardikian, qui revient cette année pour sa 11ème édition.

Festival du film francophone d’Angoulême (16), du 21 au 26 août.
Autobiographie : Dominique Besnehard, Casino d’hiver, Plon, 2014

Grégory Montel est acteur. Il commence le théâtre à l’adolescence et entre au Cours Florent quelques années plus tard. Hamlet, mis en scène par Ostermeier, marque le début de sa carrière : « C’est bon je veux faire ça. » Il enchaîne plusieurs rôles avant d’être remarqué sur la scène des Déchargeurs par Dominique Besnehard. Ce dernier l’encourage à présenter plusieurs castings : en 2012, il joue aux côtés de Michel Delpech dans L’Air de Rien, et sa prestation le conduit à être pré-sélectionné au César du Meilleur espoir masculin. En 2013, il tourne dans Maestro de Léa Fezer, puis apparaît dans Les Trois Frères : Le Retour. En 2015, il fait partie du casting de Dix pour cent, où il interprète Gabriel Sarda. Engagé pour une culture qui « réconcilie », Grégory Montel rachète en parallèle le cinéma de Dignes-les-Bains, sa ville natale, avec le collectif Top of the potes et le réhabilite en salle de musiques actuelles. Il fonde en 2014, le Festival LeTop, où se succèdent sur scène des artistes pluridisciplinaires. Cette année, Charlélie Couture, Corine, Carmen Maria Vega sont les têtes d’affiche.

Le Festival au Top, à partir du 1er septembre à Dignes-les-Bains (04).

C’est la tournée générale de ce soir ! 

* Le Concert Hommage à Jacques Higelin se tiendra au Festival Summerlied, le samedi 18 août, en présence de dix artistes interprètes venus de différents horizons musicaux. Le festival se poursuit tout le week-end avec des concerts, des ateliers, des lectures et des contes d’Alsace murmurés à l’abri des arbres.
Du 17 août au 19 août, Fôret d’Ohlungen, (67).

* Le Championnat du Monde de Boules Carrées aura lieu samedi et dimanche à Cagnes-sur-Mer. Tradition depuis 39 ans déjà dans ce village du Sud, où s’est inventée une pétanque un peu particulière, pour mieux pouvoir jouer sur les terrains pentus. Inscriptions ouvertes auprès de l’association le Cercle des Amis.
Samedi 18 et dimanche 19 août 2018, Cagne-sur-Mer, Montée de la Bourgade (06).

* Un documentaire consacré à Luchino Visconti, réalisé par Elisabeth Kapnist, retrace la vie du cinéaste italien à l’aide d’archives, de témoignages, d’extraits de films et d’entretiens. La psychanalyste Elisabeth Roudinesco, le cinéaste Olivier Assayas, ou encore la biographe Laurence Schifano ont répondu présent pour dresser le portrait d’un homme entre vérité et passion.
Luchino Visconti : entre vérité et passion (2016), diffusion vendredi 17 août, sur la chaîne Histoire, à 20h40.

Dominique Besnehard, depuis les hauteurs d’Angoulême, dévoile ses coups de cœur. Une tragicomédie au milieu de l’été, avec le long-métrage de Gabriele Muccino, La famille italienne (2018), mettant en scène la célébration d’un anniversaire de mariage, qui tourne à la dispute familiale… Un album, qui prouve que du cinéma à la chanson il n’y a qu’un pas, avec la voix de Françoise Fabian, posée en 2018 sur 12 titres écrits par de belles plumes : Alex Beaupain, Charles Aznavour, Dominique A… Un livre, passerelle entre les époques, du papier à la pellicule, de la presse au journalisme, de la province à Paris, écrit par Honoré de Balzac, Les illusions perdues (1837-1843), qui raconte le destin tragique du jeune angoumoisin, Lucien de Rubempré, livré à une société rongée par le cynisme et la mélancolie.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.