Dans le Mag de l'été, Nelly Kaprièlian reçoit Adèle Haenel qui interprète une militante d'Act Up dans le film de Robin Campillo, "120 battements par minute".

Adèle Haenel, festival de Cannes 2017
Adèle Haenel, festival de Cannes 2017 © AFP / Laurent EMMANUEL

120 battements par minute a marqué la 70ème édition du Festival de Cannes. Le jury présidé par Pedro Almodovar lui attribue le Grand Prix du Jury. Le film raconte l'histoire de l'association activiste Act Up née en 1989, pilier de lutte contre le sida. 1989 est aussi l'année de naissance d'Adèle Haenel. L'actrice interprète le rôle de Sophie, une militante activiste au sein de l'association.

La France la découvre en 2002 dans Les Diables, réalisé par Christophe Ruggia. Un rôle discret qui lui donne le goût du cinéma. Cinq ans plus tard, elle joue dans le premier long métrage de Céline Sciamma, Naissance des pieuvres. Elle est nommée aux Césars dans la catégorie "Meilleurs espoirs". En parallèle de ses études, elle accepte les rôles que lui confient de grands réalisateurs comme Bertrand Bonello dans L'Apollonide: souvenirs de la maison close en 2011.

2014 est l'année de la consécration. Elle remporte le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film Suzanne de Katell Quillévéré. La même année, elle joue dans Les combattants de Thomas Cailley, le premier film du réalisateur, récompensé à de nombreuses reprises. En 2016, elle est à l'affiche du film de Léa Fehner, Les Ogres et La fille inconnue des Frères Dardenne. Des rôles puissants en accord avec ses convictions et sa vision du cinéma, qu'elle ne cesse de défendre en tant qu'actrice et citoyenne. Ce soir, au micro de Nelly Kaprièlian, elle nous parle du film et revient sur sa carrière, déjà très riche.

Les invités
Programmation musicale
  • MELANIE DE BIASIO
    MELANIE DE BIASIO

    GOLD JUNKIES

    Label : PIAS2017

  • TIM DUP

    Soleil noir (radio edit)

    2017

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.