Charlotte Lipinska reçoit l’auteur, compositeur, interprète Dick Annegarn et l’accordéoniste Félicien Brut.

Dick Annegarn est auteur, compositeur et interprète. Né aux Pays-Bas, il s’installe rapidement à Bruxelles, qui lui inspirera un de ses plus beaux titres, portant le nom de la capitale belge. Musicien autodidacte, influencé par la folk et le blues, il enregistre son premier disque, Sacré géranium, en 1973 et monte l’année suivante sur la scène de l’Olympia de Paris. Plusieurs albums suivent (Polymorphose, Mireille, Anticyclone, Citoyen…), tandis qu’en 1980 paraît Ferraillages, un opus live, où il collabore avec Robert Pete Williams, bluesman américain. Dick Annegarn s’impose alors comme un artiste majeur, représentant d’un style poétique et populaire, illustré par près d’une vingtaine d’albums. En 2006, le Grand Dîner lui rend d’ailleurs hommage, à travers des reprises d’Alain Bashung, de Christophe ou encore de M. L’artiste revient à la rentrée avec un nouvel album, 12 villes, 12 chansons, à paraître le 7 septembre.

Dick Annegarn, 12 villes, 12 chansons, à paraître le 7 septembre.

Félicien Brut est accordéoniste. Il débute sa formation musicale à l’âge de six ans et découvre le répertoire musette. Il intègre ensuite en 1996, le CNIMA-Jacques Mornet, école phare pour son instrument, et rencontre de nombreux accordéonistes français et étrangers, qui l’initient aux répertoires swing, classique et contemporain. Dix ans plus tard, il remporte les trois plus grands concours internationaux d'accordéon (Concours International de Klingenthal en Allemagne, Concours International de Castelfidardo en Italie, Trophée Mondial d'Accordéon à Samara en Russie) et entame une tournée internationale. En 2017, il s’associe au Quatuor Hermès et au contrebassiste Édouard Macarez pour le projet « Le Pari des Bretelles », entendant réunir musique populaire et musique savante. Le succès de la formation ne tarde pas et Félicien Brut se produit depuis lors dans de nombreux festivals en France. Invité cet été à Royan, au festival Un Violon sur le Sable, pour la création de la pièce soliste Caprice d’accordéoniste, le musicien travaille actuellement sur un projet de concerto, Souvenirs de bal, avec l’Orchestre de Cannes, qui sera présenté en 2019.

Prochains concerts :
Le 27 août, au Festival Notes d’Écume, à Port-Leucate (11).
Du 4 septembre au 7 septembre au Théâtre des 4 saisons, à Gradignan (33).
Toutes le dates sur le site de l’artiste.

C’est la tournée générale de ce soir !

* Le Cinébus sillonne les routes de l’Ain, de l’Isère et de la Savoie afin de proposer dans les villages des séances de cinéma en plein air. Prochaine halte à Chalon-sur-Saône (71) où sera projetée la célèbre comédie musicale La la land de Damien Chazelle.

* Le Festival de la Motte fête son dixième anniversaire, au cœur des bois de Siecq. « La Nature reprend ses droits » pour thème, Feu ! Chatterton, Etienne de Crécy ou Emir Kusturica pour têtes d’affiche et des balades boisées burlesques pour activités… l’ancienne motte féodale s’anime le temps d’un week-end.
Vendredi 24 et samedi 25 août, à La Motte féodale de Siecq (17).

* La Mousson d’été accueille le meilleur de la littérature théâtrale contemporaine et place au cœur de sa nouvelle édition la thématique de la dignité. Michel Didym, fondateur, promet « une oasis spatio-temporelle pour ne plus avoir peur », avec des spectacles, lectures, rencontres et une université d’été.
Du 23 au 29 août, à l’Abbaye des Prémontrés, Pont-à-Mousson (54).

Dick Annegarn dévoile ses (étonnants) coups de cœur 

Inattendu, le clip de Beyoncé et de Jay-Z dans l’enceinte du Louvre, pour leur titre Apeshit, n’a pas laissé le musicien indifférent. Autre registre, avec le livre Le Portail, de François Bizot dans lequel l’auteur raconte sa détention au Cambodge, sous le régime des Khmers rouges en 1971. Enfin, de la folk à la Rumba, il n’y a plus qu’un pas, il s’avoue grand admirateur de danse. 

Le livre L’Obs, par Élisabeth Philippe 

Enquête sur les primo-romanciers.
Dossier de l’Obs, à paraître le 30 août.

La rentrée littéraire d'Élisabeth Philippe :
Pauline Delabroy-Allard, Ça raconte Sarah, Editions de Minuit, à paraître le 6 septembre.
Anton Beraber, La Grande Idée, Gallimard, paru le 23 août.
Estelle-Sarah Bulle, Là où les chiens aboient par la queue, Liana levi, paru le 23 août.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.