Pour sa 17e édition, le festival francilien renoue cette année avec ses racines rock. Sur la scène de l’un des plus grands rendez-vous de la capitale, Anna Sigalevitch rencontre la chanteuse Jeanne Added et les groupes Balthazar et Love Supreme.

Cette photo montre le logo du festival de musique Rock en Seine à Saint-Cloud, le 25 août 2017.
Cette photo montre le logo du festival de musique Rock en Seine à Saint-Cloud, le 25 août 2017. © AFP / ZAKARIA ABDELKAFI

Implanté au cœur du domaine national de Saint Cloud, le festival Rock en Seine accueille depuis 2003 les amoureux du rock et de la pop. Sur  les pelouses de ce jardin à la française se succèdent chaque année des stars internationales, mais aussi une poignée de talents prometteurs. Rock en Seine s’impose comme le rendez-vous des téméraires et des festoyeurs et  clôt en musique une jolie saison estivale. 

Le voix envoûtante de la chanteuse Jeanne Added résonnera sur la Grande Scène du festival et au micro d’Anna Sigalevitch. Ses textes anglophones à la poésie magnétique séduit la scène française et internationale depuis plusieurs années. Elle sera entourée du Chœur de Chambre accentus pour une performance unique . 

Le duo de Love Supreme fera vibrer la scène des 4 vents avec une soul nocturne aux teintes électro portée par une voix de crooner chaude. Ils inaugureront cette 17e édition de leurs notes ténébreuses.

Le groupe flamand Balthazar, quant à lui, fera danser le parc du domaine avec leur groove ondoyant. Les auteurs compositeurs Maarteen Devoldere et Jinte Deprez emmènent de leur plume élégante ce quatuor rock à la signature raffinée.

Au micro d'Anna Sigalevitch également, le réalisateur et acteur Louis-Do de Lencquesaing présente son nouveau film La Sainte Famille, qui sortira sur les écran le 25 décembre. Ce drame, sélectionné au Festival International du film de Locarno et au festival du Film Francophone d'Angoulême, retrace le parcours d'un ministre de la Famille, pourtant déboussolé au sein de sa propre maison. Avec Laura Smet, Léa Drucker, Marthe Keller et le réalisateur lui-même, ce long-métrage engage la comédie au cœur même des tribulations tragiques d'une famille. 

Dans le journal de la culture du vendredi 23 août : 

  • Cap sur le théâtre de Namur, qui se fera le rendez-vous belge de la littérature jusqu’à dimanche :l’Intime Festival, initié par l’acteur Benoît Poelvoorde dans sa ville natale, propose une sélection de lectures, de concerts et une exposition autour de l’écriture. 
  • La voix envoûtante de Sarah Lancman laissera son empreinte sur la 7e édition du Frontenay Jazz. Ce festival de choix s’ouvre ce soir pour deux soirées exceptionnelles, qui rassembleront tous les mélomanes dans le Jura. La chanteuse interprétera son dernier album, accompagnée de Giovanni Mirabassi au piano.
  • La Lorraine met le théâtre à l’honneur avec le festival de la Mousson d’Eté, dont le coup d’envoi a été donné hier. Plus de vingt créations spéciales à découvrir jusqu’au 28 août, sans oublier des rencontres, des concerts et une université d’été pour célébrer les arts de la scène !  
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.