Julia Molhkou reçoit le chanteur Vincent Delerm.

Le chanteur Vincent Derlem
Le chanteur Vincent Derlem © AFP / Miguel Medina

Fanny Ardant et moi a déjà seize ans. Vincent Delerm et vous, Vincent Delerm et nous c’est donc une histoire presque majeure, bientôt adulte. Six albums auréolés par la critique (Vincent Delerm ; Kensington Square ; Les Piqûres d’araignées ; Quinze chansons ; Les Amants parallèles ; A présent), comme par le public, Vincent Delerm n’a plus à prouver qu’il est chanteur. Fin observateur, il dresse en musique les portraits d’un couple, d’une ville de banlieue, d’un parc ou d’une jeune femme. Curieux spectateur, il peint de son piano ou de sa voix des tableaux mélancoliques, évocateurs. Vincent Delerm n’est pas seulement à entendre, il est également à voir. Cette année Deauville l’invite pour son festival de la photographie, Planche(s) contact, comme directeur artistique. Car Vincent Delerm est un grand amateur du 8ème art. Il lui a consacré des chansons et a publié déjà quatre albums de ses photographies personnelles. Il continue toujours de suspendre le temps en image, comme il le fait en musique.

Et comme chaque soir, à 18h45, le Mag de l'Eté met la culture en bouteille. Manuel Peyrondet, Meilleur Sommelier de France, Meilleur  Ouvrier de France, est le fondateur de Chais d’œuvre, club pour particuliers qui permet de se constituer une cave à vin de professionnel. Ce soir, Manuel nous fait gouter la cuvée Dolmen 2016 du Domaine Belmont, un chardonnay de grand style. Le fond, la chair, le volume de bouche que la minéralité crayeuse cintre à la perfection ! 

Les invités
Programmation musicale
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.