Les critiques : Marie-Aude Roux (Le Monde), Jacques Drillon (Le Nouvel Observateur), Jacques Doucelin (Le Figaro) et Alain Duault (France 3). Le générique du Masque : "Romances sans paroles" de Mendelssohn, dirigé par Daniel Barenboïm (DG).

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.