Nos critiques ont-ils aimé "Puck, lutin de la colline" de Rudyard Kipling, "Le Cafard d'Ian McEwan, "Lettres du mauvais temps" de Jean-Patrick Manchette, "Au cœur d’un été tout en or" d'Anne Serre et "La vie est un roman" de Guillaume Musso ?

Quelques livres à ajouter pour votre lecture estivale
Quelques livres à ajouter pour votre lecture estivale © Getty / SDI Productions

Regards croisés de vos chers critiques 

  • Patricia Martin (France Inter)
  • Olivia de Lamberterie (Elle)
  • Michel Crépu (NRF)
  • Arnaud Viviant (Transfuge)

"Puck, lutin de la colline" de Rudyard Kipling 

6 min

"Puck, lutin de la colline" de Rudyard Kipling

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Robert Laffont, Collection Bouquins

Un conte pour enfants, paru en 1906, constitué de courtes histoires entrecoupées de poèmes et de chansons, et dont le  narrateur, Puck, un lutin sorti  d’un songe d’une nuit d’été, fait rêver deux enfants en leur racontant la geste celtique et les épisodes de l’histoire britannique.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Le Cafard" d'Ian McEwan 

7 min

"Le Cafard" de Ian McEwan

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Gallimard

Le cafard Jim Sams prend possession du corps du Premier ministre britannique avec une mission : porter la voix du peuple. McEwan, très hostile au Brexit, dénonce dans la préface de cette fable le masochisme et le chauvinisme des Anglais, et les politiciens cyniques qui les dirigent.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Lettres du mauvais temps" de Jean-Patrick Manchette 

10 min

"Lettres du mauvais temps" de Jean-Patrick Manchette

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Table Ronde

De Jean-Patrick Manchette, le père du néo-polar disparu en 1995, on publie la correspondance inédite 1977-1995 sous le titre Lettres du mauvais temps. Lettres à Jean Echenoz, James Ellroy, Robin Cook, Enki Bilal, Philippe Labro, mais aussi à sa banque ou à ses employeurs. Des lettres tantôt tendres, tantôt au vitriol, des lettres situationnistes, où il parle autant du polar, de la BD et du cinéma que de leur économie marchande.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Au cœur d’un été tout en or" d'Anne Serre 

8 min

"Au cœur d’un été tout en or" d'Anne Serre

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Mercure de France

Goncourt de la nouvelle. Dans ce recueil de 33 textes, elle mélange le vrai et le faux,  ses souvenirs et ses rêves, « je » féminin et le « je » masculin, fait apparaître Fellini, Buñuel, Hitchcock, Sofia Loren, Audrey Hepburn, Tolstoï, Beckett et son cher Vila-Matas.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"La vie est un roman" de Guillaume Musso 

8 min

"La vie est un roman" de Guillaume Musso

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Calmann-Lévy

La narratrice est une romancière américaine, Flora Conway, dont la fille de 3 ans, Carrie a disparu alors, dit-elle, « que nous jouions toutes les deux à cache-cache dans mon appartement de Brooklyn ». Or, la porte et les fenêtres de l’appartement étaient closes, et l’enquête de police ne donne rien. Flora en prend alors au Français qui l’a créée, Guillaume Musso, alias Romain Ozorski…

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les conseils de vos chers critiques

Samedi prochain à 10 h on parle de films

Contact