Faut-il lire "Le Crépuscule et l’Aube", de Ken Follett, "La Petite Dernière" de Fatima Daas, " L’Homme en Rouge" de Julian Barnes, "L’Anomalie" d'Hervé Le Tellier, "Une Rose Seule" de Muriel Barbery ?

Ces nouveaux livres que les critiques du Masque & la Plume vous conseillent (ou pas)
Ces nouveaux livres que les critiques du Masque & la Plume vous conseillent (ou pas) © Getty / eclipse_images

Avec vos chers critiques

  • Nelly Kapriélian (Les Inrockuptibles), 
  • Patricia Martin (France Inter), 
  • Michel Crépu (NRF) 
  • Arnaud Viviant (Transfuge) 

"Le Crépuscule et l’aube" de Ken Follett 

6 min

"Le Crépuscule et l’aube" de Ken Follett

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Robert Laffont

Ce roman se déroule avant la trilogie des Piliers de la Terre, en l’an 997, quand l’Angleterre subit les attaques des Gallois et des Vikings. Ken Follett s’attache à trois personnages : Edgar, un jeune constructeur de bateaux, anéanti après un raid viking ; Ragna, une jeune noble normande qui épouse un Anglais et un nouveau pays ; et  Aldred, un moine qui veut faire de son abbaye un centre européen d’érudition.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"La Petite dernière" de Fatima Daas 

8 min

"La Petite dernière" de Fatima Daas

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Noir sur Blanc

C'est le premier roman de Fatima Daas (Notabilia). Extraits : « Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Je suis une menteuse, une pécheresse. L’amour, c’était tabou à la maison, les marques de tendresse, la sexualité aussi. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait ». 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"L’Homme en rouge" de Julian Barnes 

8 min

"L’Homme en rouge" de Julian Barnes

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Mercure de France

Un portrait du docteur Samuel Pozzi, né en 1846, pionnier de la gynécologie, que ses maîtresses, dont Sarah Bernhardt et Réjane, avaient surnommé "L’Amour médecin". Pozzi était l’ami de Jean Lorrain, des frères Goncourt, de Leconte de Lisle et fut le médecin du jeune Marcel Proust. Il a été tué, en 1918, par l'un de ses patients.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"L’Anomalie" d'Hervé Le Tellier 

11 min

"L’Anomalie" d'Hervé Le Tellier

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Gallimard

Un vol d’Air France Paris-New York, sensé atterrir à l’aéroport Kennedy en juin 2021, est détourné vers une base militaire américaine. Trois mois plus tôt, ce même vol de la même compagnie, avec les mêmes passagers, se serait posé à New York. Les scientifiques et les services secrets n’y comprennent rien. Est-ce de la simulation ou une illusion d’optique ?  

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Une rose seule" de Muriel Barbery 

6 min

"Une rose seule" de Muriel Barbery

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Actes Sud

La romancière de L’élégance du Hérisson nous emmène au Japon. Rose, son héroïne, une botaniste mélancolique, n’a jamais connu son père, un marchand d’art japonais qui vient de mourir et lui a laissé, en guise de testament, une sorte de jeu de piste dans Kyoto. 

Les conseils précieux de vos critiques

La semaine prochaine on parle de films !

L'équipe
Contact