Que pensent vos chers critiques de ces classiques du cinéma : "Basic Instinct" de Paul Verhoeven, "Drôle de drame" de Marcel Carné, "Le combat dans l’île" d’Alain Cavalier, "Mort à Venise" de Luchino Visconti, "Phase IV" du graphiste Saul Bass et "Temps sans pitié" de Joseph Losey ?

L'acteur Michael Douglas et l'actrice Sharon Stone dans le film "Basic Instinct", 1992
L'acteur Michael Douglas et l'actrice Sharon Stone dans le film "Basic Instinct", 1992 © Getty / Columbia TriStar / Communiqué

Avec vos critiques cinéma

  • Charlotte Lipinska (Vogue)
  • Eric Neuhoff (Le Figaro)
  • Nicolas Schaller (L’Obs) 
  • Xavier Leherpeur (7ème Obessession)

"Mort à Venise" de Luchino Visconti (Warner Bros)

Film de 1971

L’adaptation d’une nouvelle de Thomas Mann, avec Dirk Bogarde, Silvana Mangano, Bjorn Andresen et Marisa Berenson. En 1911, dans une Venise en proie à une épidémie de choléra, un vieux compositeur en villégiature, Gustav von Aschenbach tombe fou amoureux, sur la plage du Lido, d’un adolescent androgyne, Tadzio, et l’observe sans oser l’aborder. 

"Temps sans pitié" de Joseph Losey (Carlotta)

Film de 1957

Avec Michael Redgrave, Ann Todd, Leo McKern, Peter Cushing et Alec McCowen. Un polar où l’identité du tueur est révélée dès la première scène.  Alors qu’il sort d’une cure de désintoxication, David Graham (Michael Redgrave) apprend que son fils, Alec, est accusé d’avoir tué sa petite amie et qu’il est condamné à mort. Le père, persuadé de l’innocence de son fils, débarque à Londres où il a 24 h pour mener l’enquête, tenter de découvrir l’identité du véritable assassin et empêcher une erreur judiciaire. 

"Le combat dans l’île" d’Alain Cavalier (Gaumont)

Le premier long métrage, en 1961, d’Alain Cavalier (Gaumont). 

Avec Romy Schneider, Jean-Louis Trintignant, Henri Serre, Maurice Garrel. Clément (Jean-Louis Trintignant) et Anne (Romy Schneider) sont mariés. Avec Serge, chef d’un groupuscule d’extrême-droite, Clément prépare un attentat contre un député de gauche. L’attentat va échouer et Clément découvrir qu’il a été trahi par Serge. Il se réfugie alors, avec Anne, à la campagne, chez un ami imprimeur, avant de poursuivre le traitre à travers le monde. 

"Basic Instinct" de Paul Verhoeven (StudioCanal)

Film de 1992

Nick (Michael Douglas), un inspecteur de police de San Francisco, enquête sur le meurtre d'une rock-star, tuée de 31 coups de pic à glace, et soupçonne la richissime romancière Catherine Tramell (Sharon Stone), dont un des polars décrit précisément cette même scène de crime. La relation torride entre le flic et la mante religieuse va tout compliquer. 

Un des plus gros succès du cinéma dans le monde 

"Phase IV" du graphiste Saul Bass (Carlotta)

Film de 1974

C'est son unique film. Où des fourmis menacent d'éradiquer l'humanité. Avec Nigel Davenport dans le rôle du scientifique qui, avec son collègue joué par Michael Murphy, ouvre un laboratoire dans une vallée de l’Arizona pour étudier ces fourmis stratèges et combatives, qui vont même réussir à résister au poison censé les détruire. 

"Drôle de drame" de Marcel Carné (Rezolution)

Film de 1937

Scénario signé Jacques Prévert. Avec Françoise Rosay, Michel Simon, Louis Jouvet, Jean-Louis Barrault

Irwin Molyneux (Michel Simon) est un auteur de polars jugés licencieux par son cousin Archibald Soper, l’évêque de Bedford (Louis Jouvet). Alors qu’il est invité à dîner chez les Molyneux, Archibald trouve très bizarre l’absence de la femme de son cousin. En fait, elle remplace la cuisinière et se fait passer pour la gouvernante. Irwin Molyneux va multiplier les mensonges pour tenter de justifier l'absence de sa femme. Le lendemain, Archibald appelle Scotland Yard, convaincu que Molyneux a tué sa femme.

Les conseils avisés des critiques du Masque 

  • Charlotte Lipinska : MK2 Curiosity et Trois Couleurs offrent chaque semaine une sélection de films  gratuits.
  • Eric Neuhoff : 12 films de François Truffaut sur Netflix.
  • Jérôme Garcin : des films indépendants sur la plateforme UniversCiné en partenariat avec France Inter.
  • Xavier Leherpeur : la série, L'Agent immobilier, d'Etgar Keret et Shira Geffen, sur Arte le jeudi 7 mai.
  • Nicolas Schaller : Pension d'artistes, de Gregory La Cava.

La semaine prochaine nous serons livresques !

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.