Faut-il aller voir "La Vie de Galilée" de B. Brecht, "Le Malade imaginaire" de Molière, "N’écoutez pas mesdames" de S. Guitry, "En garde à vue" de J. Wainwright, "L’heureux stratagème" de Marivaux, "Pour un oui pour un non" de N. Sarraute, "Les Naufragés" de P. Declerck et "La fin de l’homme rouge" de S. Aliexievitch ?

Ce que les critiques du Masque et la Plume vous conseillent d'aller voir au théâtre
Ce que les critiques du Masque et la Plume vous conseillent d'aller voir au théâtre © Getty / Natalia Ganelin

Qu'en pensent nos chers critiques ? 

  • Fabienne Pascaud (Télérama)
  • Armelle Héliot (Figaroscope)
  • Vincent Josse (France Inter) 
  • Jacques Nerson (L’Obs)

"La Vie de Galilée", de Bertolt Brecht, mis en scène par Claudia Stavisky 

Représentation à La Scala

Le spectacle est en tournée à travers la France. La pièce raconte les difficultés qu’a rencontrées le savant italien du XVIIe siècle pour transmettre ses découvertes dans une époque étouffée par l’obscurantisme religieux et enflammée par les bûchers de l’inquisition. 

Casting : Philippe Torreton (Galilée), Frédéric Borie, Michel Hermon, Benjamin Jungers, Alexandre Carrière, Guy-Pierre Couleau, Matthias Distefano, Nanou Garcia, Marie Torreton. 

Tournée en novembre à Marseille, Châteauroux, en décembre à Lyon, Antibes, en janvier à Saint-Étienne, Nevers et Angers.

"Le Malade imaginaire", de Molière, mis en scène par Claude Stratz

Représentation à la Comédie-Française 

La dernière pièce de Molière mais aussi la dernière qu’a mise en scène, en 2001, le suisse Claude Stratz, disparu en 2007. C’est dans cette mise en scène que la Comédie-Française reprend la comédie-ballet, mais dans une distribution nouvelle. Elle se joue en tournée jusqu’au 19 décembre et arrivera en avril au Théâtre Marigny

Casting : Guillaume Gallienne reprend le rôle d’Argan, sa fille Angélique est jouée par Elissa Alloula, Thomas Diafoirus par Clément Bresson, M. Purgon par Christian Hecq, Béline par Coraly Zahonero,  Béralde par Alain Lenglet et Toinette par Julie Sicard.

"N’écoutez pas mesdames", de Sacha Guitry, mis en scène par Nicolas Briançon

Représentation à La Michodière 

Après deux nuits où il a attendu en vain le retour de sa jeune  femme, l’antiquaire Daniel Balechey envisage le divorce et, finalement, lui demande de s’en aller. C’est alors que Valentine, sa première épouse, débarque pour le reconquérir

Une comédie sur l’art d’aimer créée en mai 1942 au théâtre de la Madeleine, avec Guitry dans le rôle de Balechey.

Casting : Michel Sardou, Nicole Croisille, Lisa Martino, Carole Richert, Laurent Spielvogel, Michel Dussarrat et d’autres... 

"En garde à vue", de John Wainwright, mis en scène par Charles Tordjman

Représentation à Hébertot

D’après le roman du Britannique John Wainwright, qui a inspiré, en 1981, le film de Claude Miller « Garde à vue » avec Michel Serrault, Lino Ventura, Romy Schneider et Guy Marchand .

Pendant le réveillon de Noël, Monsieur  Bergerot (Thibault de Montalembert), maire d’une petite ville, est convoqué au commissariat pour être entendu dans des affaires de viols et de meurtres de trois jeunes filles. D’abord simple témoin, il devient le principal suspect aux yeux du commissaire Toulouse (Wladimir Yordanoff) et de l’inspecteur Berthil (Francis Lombrail). Sa  femme (Marianne Basler) l’accable alors qu’il encourt la peine de mort…

"L’Heureux stratagème", de Marivaux, mis en scène par Ladislas Chollat

Représentation à Édouard VII

Comédie en trois actes. La Comtesse délaisse Dorante qui ne demande qu'à être aimé. Elle préfère séduire un Chevalier gascon pour lequel elle n'a que mépris, afin de le soutirer à la Marquise, laquelle ourdit un « heureux stratagème » afin de pousser la Comtesse à désirer de nouveau Dorante. Ladislas Chollat transpose la comédie de Marivaux dans les Années Folles avec Sylvie Testud dans le rôle de la Comtesse, Jérôme Robart dans celui du beau Gascon, le Chevalier Damis, Eric Elmosnino en Dorante et, dans le rôle de la Marquise, Suzanne Clément. 

"Pour un oui pour un non", de Nathalie Sarraute, mis en scène par Tristan Le Doze

Représentation aux Abbesses

Une pièce où deux hommes, H1 et H2, s'affrontent et découvrent qu’ils ont vécu sur un faux-semblant. En moins d’une heure, une amitié se décompose. Pour un oui ou pour un non, ils piétinent ce qui les unissait...

Casting : Gabriel Le Doze (H1), Bernard Bollet (H2), Remy Jouvin (H3) et Anne Plumet (F). En moins d’une heure, une amitié se décompose. Pour un oui ou pour un non, ils piétinent ce qui les unissait...

« Les Naufragés », de Patrick Declerck, mis en scène par Emmanuel Meirieu 

C’était aux Bouffes du Nord, c’est maintenant en tournée : le 29 novembre à Beauvais, en janvier à Nevers, Vénissieux, Vannes, en février à Rennes et Toulouse, ailleurs encore jusqu’en mai 2020. 

Les naufragés : Avec François Cotrelle et Stéphane Balmino, est l’adaptation du livre que le psychanalyste Patrick Declerck a tiré des 15 années passées auprès des clochards de Paris.

« La Fin de l’homme rouge », de Svetlana Aliexievitch, mis en scène par Emmanuel Meirieu

Aux Bouffes du Nord, et maintenant en tournée : le 29 novembre à Beauvais, en janvier à Nevers, Vénissieux, Vannes, en février à Rennes et Toulouse, ailleurs encore jusqu’en mai 2020.

La fin de l’homme rouge : AvecAnouk Grinberg, Evelyne Didi, Xavier Gallais, Jérôme Kircher, André Wilms, Maud Wyler, est l’adaptation de la somme de la prix Nobel 2015 Svetlana Aleksievitch consacrée au basculement de l’URSS à la Russie, du communisme au capitalisme. 

Les conseils avisés de nos chers critiques

  • Jacques Nerson : Une des dernières soirées de carnaval, de Carlo Goldoni, Mise en scène Clément Hervieu-Léger, du 8 au 29 novembre (Théâtre des Bouffes du Nord).
  • Fabienne Pascaud : Madame se meurt !, spectacle musical de Marcel Bonzonnet et Olivier Baumont (Théâtre de Poche Montparnasse).
  • Fabienne Pascaud et Vincent Josse : An Irish Story, de et avec Kelly Rivière (Théâtre de Belleville).
  • Armelle Héliot : On s'en va, de Krzysztof Warlikowski d'après Hanokh Levin (Théâtre National de Chaillot). Et Place, de Tamara Al Saadi (104 Paris) du 23 au 28 novembre.
  • Jérome Garcin : J'ai des doutes, de et avec François Morel qui reprend certains sketches de Raymond Devos (La Scala) et le livre Je n'ai encore rien dit, illustrations François Boucq (Denoël).

Prochain enregistrement le jeudi 7 novembre

Au programme des livres avec les critiques : Olivia de Lamberterie (Elle), Michel Crépu (NRF), Nelly Kapriélian (Inrockuptibles)et Arnaud Viviant (Transfuge)  

  • « Lolita, la véritable histoire », Sarah Weinman (Seuil)
  • « Les Testaments », Margaret Atwood (Robert Laffont)
  • « Girl », Edna O’Brien (Sabine Wespieser)
  • « La police des fleurs... », Romain Puértolas (Albin Michel)
  • « L’affaire Nobel », Olivier Truc (Grasset)

Et du cinéma avec les critiques Sophie Avon (Sud-Ouest), Eric Neuhoff (Figaro), Pierre Murat (Télérama) et Nicolas Schaller (L’Obs)

  • « Mon chien stupide », Yvan Attal
  • « Le traître », Marco Bellochio
  • « Adults In The Room », Costa-Gavras
  • « La Belle époque », Nicolas Bedos
  • « Midway », Roland Emmerich
  • « L’audition », Ina Weisse
  • « Debout sur la montagne », Sébastien Betbeder
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.