Qu'ont pensé nos critiques de "Fleuve noir" d'Erick Zonca, "My Lady" de Richard Eyre, "Roulez jeunesse" de Julien Guetta, "Paul Sanchez est revenu" de Patricia Mazuy, "The Guilty" de Gustav Möller ?

Fuyez la canicule dans les salles climatisées des cinémas ! Mais pour voir quoi... ? Nos critiques vous vonseillent.
Fuyez la canicule dans les salles climatisées des cinémas ! Mais pour voir quoi... ? Nos critiques vous vonseillent. © Getty / krisanapong detraphiphat

Pour en débattre, Jérôme Garcin s'est entouré de Charlotte Lipinska (Vanity Fair), Michel Ciment (Positif), Pierre Murat (Télérama) et Xavier Leherpeur (7ème Obsession). 

► A noter que les différents avis échangés autour des films critiqués au Masque et la Plume sont à retrouver ici

« Fleuve noir », Erick Zonca

Fleuve noir,  c'est le nouveau film de l’étrange Erick Zonca. Je dis étrange, parce qu’on a du mal à suivre son parcours depuis l’excellent La vie rêvée des anges, avec Natacha Régnier et Elodie Bouchez (c’était il y a 20 ans !). Après il y a eu Le petit voleur et Julia, et puis plus rien jusqu’à ce Fleuve noir, sorte de polar autour de la disparition d’un adolescent, Dany. 

Le commandant de police François Visconti est chargé de l’enquête (c’est Vincent Cassel, qui s’est fait la barbe de Michel Simon dans Boudu sauvé des eaux). Visconti se voit proposer, pour le seconder, les services de Yan Bellaile (Romain Duris), lui aussi barbu, qui est l’énigmatique prof particulier de Dany.  Il faut compter aussi, dans le rôle de la mère de Dany (Sandrine Kiberlain), qui a déclaré à la radio avoir détesté le tournage de Fleuve noir, mais encore Charles Berling, Jérôme Pouly, Hafsia Herzi et la Elodie Bouchez des Anges, qui a bien grandi... 

10 min

"Fleuve noir" d'Erick Zonca : les critiques du Masque & la Plume

"Fleuve noir" avec Vincent Cassel et Romain Duris est-il un bon polar ?

« Paul Sanchez est revenu », Patricia Mazuy

Après Erick Zonca, autre parcours singulier, celui de la cinéaste Patricia Mazuy, à qui on doit notamment Saint-Cyr, avec Isabelle Huppert, Basse Normandie et Sport de filles - deux odes à la Normandie et à l’équitation. 

Et voici Paul Sanchez est revenu, avec Laurent Lafitte dans le rôle de Paul Sanchez, un criminel qui, à la manière sordide de Dupont de Ligonnès, a assassiné sa femme et ses quatre enfants. Or, après avoir  disparu depuis 10 ans, on l’aurait vu, au volant d’une estafette de marchand de piscines, près de la gare des Arcs dans le Var. Ce qui laisse très sceptiques les enquêteurs, sauf Marion, une jeune gendarme de 25 ans (Zita Hanrot, César du meilleur espoir féminin pour Fatima) qui va se mettre à traquer, seule, Paul Sanchez. 

Vrai ou faux thriller ?

7 min

"Paul Sanchez est revenu" de Patricia Mazuy : les critiques du Masque & la Plume

« The Guilty », Gustav Möller

Un polar, un vrai, venu du Nord : The Guilty,  le premier long métrage d’un Danois de 30 ans, Gustav Moller : un huis clos dans un centre d'appel d'urgence de la police de Copenhague, le 112, qui commence comme un documentaire. 

L'agent Asger Holm (Jakob Cedergren) prend l’appel d’une femme qui vient d’être enlevée, est enfermée dans une voiture, demande de l'aide et avec qui la communication est brutalement coupée. La vie d'une femme se joue, et dans l'horreur...  Sans qu’on quitte jamais le centre, Asger va devoir gérer cette affaire compliquée. Et nous, la comprendre, l’imaginer uniquement à partir des appels téléphoniques d’Asger. Rien à voir, tout à entendre, et cela pendant 1h25. 

L’idée, excellente, est aussi un pied-de-nez au cinéma et à l’époque du tout-image...

7 min

"The Guilty" de Gustav Möller : les critiques du Masque & la Plume

« Roulez jeunesse », Julien Guetta

Roulez jeunesse, le premier long métrage de Julien Guetta, sorti le 25 juillet, avecEric Judor, Laure Calamy, Brigitte Roüan, Philippe Duquesne. 

Eric Judor, c’est Alex, dépanneur auto de 43 ans, style saint-bernard, qui travaille dans le garage dirigé par son acariâtre maman. Appelé pour venir en aide à une jeune femme en panne, dans tous les sens du terme, il est vrai qu’elle a confondu diesel et essence, il finit dans son lit. Problème : le lendemain matin, la belle s’est fait la belle. Alex se retrouve avec deux enfants sur les bras, dont un bébé, et bientôt leur grande sœur. Pour un mec qui a du mal à gérer sa propre vie, c’est compliqué. Le dépanneur aurait bien besoin d’être dépanné. 

C’est ce qu’on appelle une comédie d’été...  

6 min

"Roulez jeunesse" de Julien Guetta : les critiques du Masque & la Plume

► LIRE AUSSI les critiques du "Masque & la Plume" sur cette comédie d'été

« My Lady », Richard Eyre

My Lady, un film de Richard Eyre, cinéaste britannique qui a été anobli par le Reine d’Angleterre. Et c’est avec la toujours formidable Emma Thompson, qu’on n’avait pas vue dans un rôle marquant depuis quelque temps, et avec le non moins formidable Stanley Tucci, inoubliable bras droit de Meryl Streep dans Le Diable s’habille en Prada. 

Ici Tucci est Jack, le mari fatigué pour ne pas dire exaspéré de Fiona (Emma Thompson), juge impériale de la Haute Cour à qui on donne respectueusement du « My Lady », et dont la vie est toute entière occupée par son boulot et les jugements qu’elle prononce. Tellement exaspéré, Jack, qu’il annonce à sa femme qu’il va la tromper. En apparence, la juge ne bronche pas. Et se consacre encore davantage à son métier et plus particulièrement au cas d’un ado dont les jours sont comptés s’il ne reçoit pas en urgence une transfusion sanguine. Or, ses parents, des témoins de Jéhovah refusent qu’on donne à leur fils le sang d’un autre. La juge Fiona doit statuer. Le film sur un couple en crise devient alors un mélo où la vie d’un garçon est en jeu. 

C’est une adaptation libre d’un roman de Ian McEwan, L’intérêt de l’enfant, qui fait référence à une loi de 1989 selon laquelle « l’intérêt de l’enfant doit être la première considération de la cour de justice ».         

7 min

"My Lady" de Richard Eyre : les critiques du Masque & la Plume

Les conseils

Prochain enregistrement le jeudi 16 août

Vous souhaitez assister au Masque et la Plume ? Les dates et programmes des prochains enregistrements sont indiqués ici  (places gratuites)  

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.