Les critiques du "Masque et la Plume" à propos des livres de la rentrée : "Couleurs de l’incendie" de Pierre Lemaître, "Chanson de la ville silencieuse" d'Olivier Adam, "Je voulais leur dire mon amour" de Jean-Noël Pancrazi, "Quand Dieu apprenait le dessin" de Patrick Rambaud, "Falaise des fous" de Patrick Grainville

Que lire en ce début d'année 2018 ? Les critiques du "Masque et la Plume" vous conseillent...
Que lire en ce début d'année 2018 ? Les critiques du "Masque et la Plume" vous conseillent... © Getty / Anchiy

Pour débattre sur les livres de la rentrée, Jérôme Garcin est entouré des critiques Olivia de Lamberterie (Elle), Jean-Claude Raspiengeas (La Croix), Michel Crépu (NRF) et Arnaud Viviant (Transfuge).

Livres évoqués le 7 janvier 2018 pour la première émission de l'année du Masque et la Plume
Livres évoqués le 7 janvier 2018 pour la première émission de l'année du Masque et la Plume

« Couleurs de l’incendie », Pierre Lemaître 

C'est le roman le plus attendu par les lecteurs en cette rentrée littéraire : la suite d'Au-revoir là-haut, prix Goncourt 2013, un million d’exemplaires vendus, dont l'adaptation par Dupontel au cinéma a été un énorme succès : plus de deux millions de spectateurs. Un roman sur les années 1920-1930 de 520 pages. 

Olivia de Lamberterie : "Je n'étais pas folle du premier, et j'ai été assez séduite"

8 min

Couleurs de l’incendie de Pierre Lemaître

Par France Inter

► LIRE AUSSI Faut-il lire "Couleurs de l’incendie" ?

► Le livre de Pierre Lemaître est paru chez Albin Michel

« Chanson de la ville silencieuse », Olivier Adam

Le nouveau roman d'Olivier Adam, l'auteur notamment de Je vais bien ne t'en fais pas, Passer l'hiver, Falaise et beaucoup de livres qui ont été portés à l'écran. C'est la première fois qu'il se glisse à la première personne dans la peau d'une femme. Une jeune éditrice parisienne qui part pour Lisbonne à la recherche de son père disparu il y a 15 ans...

Jean-Claude Raspiengeas : "C'est un roman tout à fait paresseux"

8 min

Chanson de la ville silencieuse d'Olivier Adam

Par France Inter

► LIRE AUSSI "Adam est mièvre" : les critiques du Masque et la Plume n'ont pas aimé

► Le livre d'Olivier Adam est paru chez Flammarion (le livre peut être feuilleté ici)

« Je voulais leur dire mon amour », Jean-Noël Pancrazi 

Un roman beaucoup plus court, 120 pages, de Jean-Noël Pancrazi. L'auteur est né en 1949 en Algérie, qu'il a quitté en 1962. Il y est revenu pour la première fois cinquante ans plus tard à l'occasion prétexte d'un festival de cinéma méditerranéen. Il comptait profiter de cette occasion pour revoir son pays mais un événement étrange en a décidé autrement et il a été expulsé de son pays natal, sans explication. "C'est le retour de ce retour cassé que je fais ici", écrit-il.

Olivia de Lamberterie : "C'est un livre très élégant, ce qui est à la fois sa vertu et aussi, un peu, son verrou."

7 min

Je voulais leur dire mon amour », Jean-Noël Pancrazi

Par France Inter

► Le livre de Jean-Noël Pancrazi est paru chez Gallimard (l'éditeur propose d'en feuilleter les première pages ici)

« Quand Dieu apprenait le dessin », Patrick Rambaud 

Patrick Rambaud, prix Goncourt 1997 pour la Bataille, nous emmène dans l'Europe du IXe siècle encore aux mains des évèques et des papes. Il raconte la rivalité entre Rome la puissante et Venise la récalcitrante. Le doge de Rialto envoie en 828 de deux tribuns à Alexandrie afin de ramener par tous les moyens la dépouille momifiée de St-Marc - c'est comme ça qu'on a édifiée la basilique St Marc. 

Michel Crépu : "Le problème avec Patrick Rambaud c'est qu'il raimbau-ise un peu tout ce qu'il écrit."

7 min

Quand Dieu apprenait le dessin de Patrick Rambaud

Par France Inter

► Le livre de Patrick Rambaud est paru chez Grasset (extrait à découvrir ici)

« Falaise des fous », Patrick Grainville

Le 26e roman de Patrick Grainville, prix Goncourt 1976 pour Les Flamboyants. 650 pages où l'écrivain prête sa plume à un normand établi à Étretat et de 1868 à 1929, de l'invention de l'impressionnisme à la traversée de l'Atlantique par Lindberg, il raconte sa vie... C'est un fresque qui embrasse la guerre de 1870, l'affaire Dreyfus, la Grande Guerre. Monet est la fifgure centrale mais on croise aussi Courbet, Boudn, Hugo...

Jean-Claude Raspiengeas : "J'ai adoré ça. Je trouve que c'est le grand oeuvre de Grainville !"

11 min

Falaise des fous de Patrick Grainville

Par France Inter

► Le livre de Patrick Grainville est paru aux éditions du Seuil (quelques pages sont disponibles ici)

Les conseils

Prochain enregistrement le jeudi 11 janvier

Vous souhaitez assister au Masque et la Plume ? Les dates et programmes des prochains enregistrements sont indiqués ici (places gratuites)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.