Les critiques ont-ils aimé : "I Feel Good" de Gustave Kerven et Benoît Delépine, "Un peuple et son roi" de Pierre Schoeller , "Amin" de Philippe Faucon, "Nos batailles" de Guillaume Senez, "A Star Is Born" de Bradley Cooper, "Alad’2" de Lionel Steketee, "Bergman, une année dans une vie" de Jane Magnusson ?

Les conseils cinéma du Masque et la Plume
Les conseils cinéma du Masque et la Plume © Getty / Romilly Lockyer

Pour en débattre, Jérôme Garcin s'est entouré de Sophie Avon (Sud-Ouest), Charlotte Lipinska (Vanity Fair), Eric Neuhoff (Le Figaro) et Xavier Leherpeur (7ème Obsession).

“I Feel Good”, de Gustave Kerven et Benoît Delépine

Yolande Moreau, cheveux peroxydés, est Monique Pora, fille de communistes qui dirige une communauté Emmaüs près de Pau, où elle voit débarquer son frère, Jacques, beau gosse en peignoir : Jean Dujardin, qu'elle n'a plus vu depuis des années. Jacques est un mytho, un fan de Bill Gates et de Bernard Tapie, qui a une obsession : devenir riche, et par tous les moyens. Y compris en créant une boîte de chirurgie esthétique low-cost pour les pauvres. Afin, dit-il, d’avoir sa loge à Roland-Garros, d’être dans le Who’s Who et « dans le haut du panier de crabes ». 

C’est grolandais en diable !

Retrouvez les critiques du Masque et la Plume sur ce film

► sortie le 26 septembre

6 min

"I Feel Good" de Gustave Kervern et Benoît Delépine - les critiques du Masque et la Plume

“Un peuple et son roi”, de Pierre Schoeller  

Le nouveau film de Pierre Schoeller, le réalisateur de L’Exercice de l’état

De l’été 1789 à l’exécution, le 21 janvier 1793, de Louis XVI, et de la chute de la monarchie à la naissance de la République, Schoeller reprend la chronologie officielle avec la prise de la Bastille, le roi Louis XVI (Laurent Lafitte) qui part de Versailles pour aller Paris, les débats de la toute première Assemblée nationale dans la salle du Manège, avec Denis Lavant en Marat, Louis Garrel en Robespierre et Niels Schneider en Saint-Just. Et pour représenter le peuple, Pierre Schoeller accompagne la marche des femmes sur Versailles, menées par Reine Audu (Céline Sallette), s’attache à un maître-verrier (Olivier Gourmet) et son apprenti (Gaspard Ulliel), ainsi qu’aux lavandières Françoise (Adèle Haenel) et Margot (Izia Higelin). 

Tout cela sans épate ni moyens pharaoniques : le cinéaste fait un usage discret du numérique et la lumière est le plus souvent un clair-obscur de bougie. 

► sortie le 26 septembre

8 min

"Un Peuple et son roi" de Pierre Schoeller - les critiques du Masque et la Plume

“Amin”, de Philippe Faucon

Amin est un Sénégalais qui travaille en France sur des chantiers de terrassement et habite un foyer d’immigrés à Saint-Denis. L’argent qu’il gagne, Amin l’envoie dans son pays où il a une femme, Aïcha (Marème N’Diaye) et trois enfants. Les rares fois où il revient au Sénégal, Aïcha lui reproche ses longues absences et le soupçonne d’avoir une liaison en France. Elle a le nez fin. Car Amin s’est lié à Gabrielle (Emmanuelle Devos), une infirmière divorcée dans le jardin de laquelle il travaillait. 

Philippe Faucon filme la rencontre silencieuse et provisoire de deux solitudes. Avec, en toile de fond, la solidarité des immigrés entre eux, le drame que va connaître un vieux Marocain ou encore l’évocation du cynisme des employeurs.

D’une justesse et d’une économie exemplaires. 

► sortie le 3 octobre

6 min

"Amin" de Philippe Faucon - les critiques du Masque et la Plume

“Nos batailles”, de Guillaume Senez

Romain Duris barbu est presque méconnaissable : il est Olivier, marié à Laura (Lucie Debay), père de deux enfants et il est chef d’équipe dans une boîte de commerce en ligne style Amazon. Un jour, Laura disparaît sans raison. Et ne revient pas, ne revient plus. Olivier est alors seul à gérer l’éducation de ses enfants, son boulot infernal et ce qui lui reste de désir amoureux. Il n’est pas tout à fait seul : il peut aussi compter sur sa mère (Dominique Valladié), sa sœur (Laetitia Dosch) et une collègue syndicaliste (Laure Calamy). 

Beau portrait d’homme plaqué et batailleur.

► sortie le 3 octobre

6 min

"Nos batailles" de Guillaume Senez - les critiques du Masque et la Plume

“A Star Is Born”, de Bradley Cooper

Le premier film, comme réalisateur, de l’acteur Bradley Cooper et le troisième remake d’Une étoile est née. Bradley Cooper y interprète une ex-star de country alcoolo et Lady Gaga le rôle d’une jeune serveuse qui rêve de faire carrière dans la chanson. Les deux tombant follement amoureux l'un de l'autre. Bien-sûr, la jeune chanteuse va devenir une star et son Pygmalion souffrir de rester dans l’ombre. 

Retrouvez les critiques du Masque et la Plume sur ce film

► sortie le 3 octobre 2018

7 min

"A Star Is Born" de Bradley Cooper - les critiques du Masque et la Plume

“Alad’2”, de Lionel Steketee

La suite des Nouvelles aventures d’Aladin  d'Arthur Benzaquen, avec Kev Adams (Aladin), Jamel Debbouze (Shah Zaman), Ramzy Bédia (le génie de Shah Zaman), Éric Judor (le génie d'Aladin), Vanessa Guide, Noémie Lenoir...

► sortie le 3 octobre

4 min

"Alad'2" de Lionel Steketee - les critiques du Masque et la Plume

“Bergman, une année dans une vie”, de Jane Magnusson

Un documentaire sur Bergman, de Jane Magnusson, qui sort alors que la Cinémathèque lui consacre une rétrospective jusqu'au 11 novembre. Le film de Magnusson s’intéresse à la prolifique année 1957, quand Bergman signe Le Septième sceau et Les Fraises Sauvage, mais aussi un téléfilm et quatre pièces de théâtre. 

Le portrait d'un survolté inspiré. 

► En salle depuis le 5 septembre

3 min

“Bergman, une année dans une vie” de Jane Magnusson - les critiques du Masque et la Plume

Les conseils

Prochain enregistrement le jeudi 18 octobre

Avec des livres et les critiques Nelly Kapriélian (Inrockuptibles), Jean-Claude Raspiengeas (La Croix), Michel Crépu (NRF) et Arnaud Viviant (Transfuge) 

  • La Maison Golden, de Salman Rushdie (Actes Sud)  
  • Frère d’âme, de David Diop (Seuil)
  • La Vraie Vie, de Adeline Dieudonné (L’Iconoclaste)
  • Dix-sept ans, d'Eric Fottorino (Gallimard)
  • Le Cœur Blanc, de Catherine Poulain (L’Olivier)

Avec des films et les critiques Charlotte Lipinska (Vanity Fair), Pierre Murat (Télérama), Jean-Marc Lalanne (Inrockuptibles) et Xavier Leherpeur (7ème Obsession).

  • First Man, de Damien Chazelle
  • The House that Jack Built, de Lars von Trier
  • Capharnaüm, de Nadine Labaki
  • Girl, de Lukas Dhont
  • Galveston, de Mélanie Laurent 
  • Voyez comme on danse, de Michel Blanc
  • L’amour flou, de Romane Bohringer et Philippe Rebbot
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.