"Mon chien stupide", d'Yvan Attal, "Le traître", de Marco Bellochio, "Adults in the room", de Costa-Gavras, "La Belle époque", de Nicolas Bedos, "Midway", de Roland Emmerich, "L'audition", d'Ina Weisse, "Debout sur la montagne", de Sébastien Betbeder. Par quoi faut-il se laisser tenter au cinéma ?

Par quoi faut-il se laisser tenter au cinéma ?
Par quoi faut-il se laisser tenter au cinéma ? © Getty / MarsBars

Avec vos fidèles critiques

  • Sophie Avon (Sud-Ouest)
  • Eric Neuhoff (Figaro)
  • Pierre Murat (Télérama)  
  • Nicolas Schaller (L'Obs)

"Mon chien stupide", d'Yvan Attal

7 min

"Mon chien stupide" d'Yvan Attal : les critiques du Masque et la Plume

À la ville comme à l’écran, le couple Charlotte Gainsbourg/Yvan Attal, mais aussi Eric Ruf et Pascale Arbillot, d’après le roman de John Fante. Yvan Attal, c’est Henri, un écrivain et scénariste « paresseux, arrogant, égocentrique », selon sa femme, à laquelle il a imposé de vivre à la campagne. Il l’a privée de son boulot et ne s’est jamais occupé de leurs quatre enfants. Et il n’arrive plus à écrire une ligne. En plus, il recueille un énorme chien perdu sans collier, baptisé « Stupide », auquel il sacrifie sa famille. On a compris que le réalisateur de « Ma Femme est une actrice » profite de ce roman de John Fante pour relever la température de son propre couple. 

"Le traître", de Marco Bellochio 

7 min

"Le traître" de Marco Bellochio : les critiques du Masque et la Plume

Avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Cândido, Fabrizio Ferracane. Le traître, c’est Tommaso Buscetta (Pierfrancesco Favino), un caïd de la Cosa Nostra, dont les aveux devant le juge Falcone ont entraîné l’arrestation de centaines de membres de la mafia sicilienne, et donner lieu, en 1986, au maxi procès de Palerme. Mais qui était vraiment Buscetta, le premier à rompre l’omerta et livrer tout l’organigramme de Cosa Nostra ? Un salaud ou un homme d’honneur ? Quelqu’un qui veut se venger ou se racheter ?

"Adults in the room", de Costa-Gavras 

7 min

"Adults in the room" de Costa-Gavras : les critiques du Masque et la Plume

Cinquante ans après « Z », Costa-Gavras revient en Grèce, son pays natal, pour adapter le brûlot antieuropéen de l’ex-ministre des finances du gouvernement Tsipras Yanis Varoufakis : Adults in the Room, avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur, décrit les négociations qui ont eu lieu avec l'Eurogroup lors de la crise grecque et les réunions qui ont fini par mettre ce pays à genoux. L’occasion, pour Costa, de dénoncer la bureaucratie européenne et de prendre fait et cause pour la gauche radicale qui voulait éviter l'austérité et protéger le peuple. 

"La Belle époque", de Nicolas Bedos 

8 min

"La Belle époque" de Nicolas Bedos : les critiques du Masque et la Plume

Le second film, après « M. et Mme Adelman », de Nicolas Bedos, avec Daniel Auteuil, Fanny Ardant, Guillaume Canet, Doria Tillier, Pierre Arditi, Denis Podalydès. Soit un couple antinomique : pour Victor (Daniel Auteuil), la belle époque, c’était hier. Au contraire, pour sa femme, Marianne (Fanny Ardant), c’est demain. Lui est un dessinateur de presse qui regrette le bon vieux temps. Elle est psychanalyste et  hyper-connectée. Et elle finit par virer son mari bougon. Le fils, ému par le désarroi de son père, lui offre de revenir en arrière et en appelle à son copain Antoine (Guillaume Canet), qui propose à des clients fortunés de replonger dans l’époque de leur choix. Pour Victor, ce sera l’année 74 et le bistro enfumé où il vit apparaître, un jour, la belle Marianne, qui a les traits de Doria Tillier.    

"Midway", de Roland Emmerich 

2 min

"Midway" de Roland Emmerich : les critiques du Masque et la Plume

Roland Emmerich, à qui on doit « Independence Day », « Godzilla », « Le Jour d'après », sur un épisode clé de la Bataille du Pacifique, la Bataille aéronavale de Midway, qui opposa en 1942 les Etats-Unis au Japon. Avec Woody Harrelson, Luke Evans, Dennis Quaid, Mandy Moore... 

"L'audition", d'Ina Weisse 

2 min

"L'audition" d'Ina Weisse : les critiques du Masque et la Plume

Avec Nina Hoss, Simon Bakarian, Serafin Gilles Mishiev. Et Nina Hoss, c’est Anna Bronsky, une prof de violon au conservatoire qui impose, contre l’avis de ses collègues, l’admission d’un jeune prodige, qu’elle va préparer à l’examen, quitte à sacrifier son couple (et surtout son propre fils, lui aussi violoniste. Mais rien ne va se passer comme prévu... 

"Debout sur la montagne", de Sébastien Betbeder

2 min

"Debout sur la montagne" de Sébastien Betbeder : les critiques du Masque et la Plume

C'est le premier long-métrage de Sébastien Betbeder, avec William Lebghil, Izïa Higelin, Bastien Bouillon. Le film s’ouvre dans un cimetière de montagne. On enterre Pierre. Son frère et deux de ses copains sont venus lui dire adieu. 15 ans plus tard, le trio se retrouve dans ce village où ils ont passé leur enfance. Il y a Stan (William Lebghil), un schizophrène tout juste sorti de l’hôpital ; Hugo (Bastien Bouillon) qui se lance dans le stand-up ; et entre ces deux Jules et Jim, il y a Bérénice (Izïa Higelin). Un film qui frôle même le fantastique. 

Les conseils des critiques du "Masque et la Plume"

Prochain enregistrement le jeudi 21 novembre au théâtre de l'Alliance Française.

Au programme du théâtre avec les critiques Fabienne Pascaud (Télérama), Fabienne Darge (Le Monde), Gilles Costaz (Politis) et Jacques Nerson (L’Obs).

  • « Bajazet », Racine-Artaud/Frank Castorf (MC93)
  • « Architecture », Pascal Rambert (Bouffes du Nord)
  • « Nous pour un moment », Arne Lygre/Stéphane Braunschweig (Odéon)
  • « Adieu Ferdinand ! Suite et fin », Philippe Caubère (Rond-Point)
  • « Tout le monde ne peut pas être orphelin » Chiens de Navarre/Jean-Christophe Meurisse (La Villette + tournée)
  • « Carnaval », Goldoni/Clément Hervieu Léger (Bouffes du Nord + tournée)
  • « Madame Zola », Annick Le Goff/Anouch Setbon (Petit-Montparnasse)

Et du cinéma avec les critiques Eva Bettan (France Inter), Charlotte Lipinska (Vogue), Xavier Leherpeur (7ème Obsession) et Michel Ciment (Positif).

  • « J’accuse », Roman Polanski
  • « Les Misérables », Ladj Ly
  • « Le Mans 66 », James Mangold
  • « Les Eblouis », Sarah Suco
  • « Little Joe », Jessica Hausner
  • « Les enfants d’Isadora », Damien Manivel 
  • « Terminal Sud », Rabah Ahmeur-Zaimeche
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.