Quelles pièces méritent leur ticket ? "Le côté de Guermantes" par Christophe Honoré, "Crises de nerfs" par Peter Stein, "Iphigénie" par Stéphane Braunschweig, "Vivre !" par Frédéric Fisbach, "Mlle Else" par Nicolas Briançon, "L’art du rire" par Jos Houben, "Le Laboureur de Bohême" par Marcel Bozonnet.

Tous en scène ! Quelles pièces de théâtre aller voir ?
Tous en scène ! Quelles pièces de théâtre aller voir ? © Getty / Ariel Skelley

Avec vos critiques

  • Fabienne Pascaud (Télérama)
  • Fabienne Darge (Le Monde)
  • Armelle Héliot (Le Quotidien du médecin) 
  • Jacques Nerson (L'Obs)

« Le côté de Guermantes »,  de Marcel Proust, mis en scène de Christophe Honoré 

▶︎ À la Comédie-Française à Marigny

Marcel, le narrateur emménage avec ses parents dans  l'Hôtel particulier des  Guermantes, dont il rêvait de fréquenter le salon aristocratique et où il se prend de passion pour la duchesse de Guermantes. Avec notamment Stéphane Varupenne, Laurent Laffite, Serge Bagdassarian, Dominique Blanc, Anne Kessler, Florence Viala…

« Crises de nerfs »,  d'Anton Tchekhov, mise en scène de Peter Stein 

▶︎ Théâtre de L’Atelier

Avec Jacques Weber. Soit « Le chant du cygne », « les méfaits du tabac » et « Une demande en mariage ». Avec également Manon Combes et Loïc Mobihan

« Iphigénie »,  de Racine, mise en scène de Stéphane Braunschweig 

▶︎ Théâtre de l'Odéon-Berthier-Europe

Une tragédie en cinq actes, où  Agamemnon se voit ordonner par l’oracle de sacrifier sa propre fille, Iphigénie, afin d’apaiser les dieux.  Et Iphigénie se soumet aux volontés de son père. 

« Vivre ! »,  de Charles Péguy, mise en scène de Frédéric Fisbach 

▶︎ Théâtre de La Colline

Un Metteur en scène meurt quelques semaines avant le début des répétitions du « Mystère de la charité de Jeanne d’Arc », de Péguy. Six ans plus tard les actrices décident de se plonger dans ses carnets de travail pour reprendre le projet. 

« Mlle Else »,  d'Arthur Schnitzler, mise en scène de Nicolas Briançon 

▶︎ Théâtre Poche-Montparnasse

Else, issue de la bourgeoisie viennoise, est contrainte à l'humiliation pour sauver de la faillite et du déshonneur son père avocat, qui a perdu au jeu. Avec Alice Dufour dans le rôle-titre. 

« L’art du rire »,  de Jos Houben 

▶︎ Théâtre de La Scala

Seul en scène, il expose toutes les formes de rires, les mime, les analyse, les pousse jusqu’aux limites du grotesque, et c’est tordant. 

« Le Laboureur de Bohême »,  de Johannes von Tepl, mise en scène de Marcel Bozonnet et Pauline Devinat

▶︎ Théâtre Poche-Montparnasse

Au Moyen-âge, un laboureur, qui vient de perdre sa femme alors qu’elle donnait naissance à leur sixième enfant, invective la Mort, qui lui répond. 

Les conseils avisés de vos critiques

  • Armelle Héliot : Bananas, de Julie Timmerman (La Reine Blanche).
    Jusqu'au 1er novembre inclus :
    ► les samedis 17, 24 & 31 octobre : représentation à 16h
    ► les dimanches 25 octobre & 1er novembre : représentation supplémentaire à 11h  
    ► le lundi 26 octobre : représentation supplémentaire à 18h  
    ► du 21 au 23 octobre, puis du 28 au 30 octobre : annulation de la représentation de 21h.
  • Jacques Nerson : Les Romanesques, d'Edmond Rostand, mise en scène de Marion Bierry (Le Ranelagh).
  • Jérôme Garcin : Mon âge d'or, de et avec Natalie Akoun (Les Rendez-vous d'Ailleurs).
  • Fabienne Darge : la programmation du Festival d'Automne et particulièrement L'Encyclopédie de la parole, d'Emmanuelle Lafon et Joris Lacoste (Théâtre 14).
  • Fabienne Pascaud : Le Grand cahier, d'Agota Kristof, mise en scène de Valentin Rossier(Manufacture des Abbesses). Et La Mégère apprivoisée, de William Shakespeare, adaptation et mise en scène de Frédérique Lazarini
    assistée de Lydia Nicaud (Artistic Théâtre).

Prochain enregistrement le jeudi 22 octobre de 17h30 à 19h30 à l'Alliance Française

Dimanche prochain on parle de cinéma

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.