Vos chers critiques aiment-ils ces films tant admirés : "Autopsie d’un meurtre d'Otto Preminger (Carlotta), "Ragtime de Milos Forman (Arte Editions), "Le Moment de la vérité" de Francesco Rosi (Studio Canal), "La Dame d’onze heures" de Jean Devaivre (Lobster), "Terreur sur le Britannic" de Richard Lester (Wild Side).

Quelques classiques du cinéma à (re)découvrir
Quelques classiques du cinéma à (re)découvrir © Getty / fcafotodigital

►►► Les émissions en public dont "Le Masque & la Plume" sont annulées en raison de l'épidémie de COVID-19. Retrouvez tous les détails des annulations à Radio France. Toutefois, vous pouvez toujours suivre et écouter l'émission sur la page du "Masque & la Plume" ou via les podcasts à télécharger sur iTunes et via RSS.

Sous l'œil éclairé de vos chers critiques

  • Camille Nevers (Libération)
  • Xavier Leherpeur (7ème Obsession)
  • Jean-Marc Lalanne (Inrockuptibles) 
  • Michel Ciment (Positif)

"Autopsie d’un meurtre" d'Otto Preminger

Un film de 1959 (réédité chez Carlotta). Avocat général retiré des affaires, Paul Biegler (James Stewart) est appelé à prendre la défense d’un officier de l’armée, Frederick Manion (Ben Gazzara), soupçonné d’avoir tué l'homme qui avait violé son épouse. Il décide de plaider non coupable… Le modèle du film de procès, sur une musique de Duke Ellington.

"Ragtime" de Milos Forman

Un film de 1981 (réédité chez Arte Editions), avec James Cagney, Mary Steenburgen, Elizabeth McGovern, Samuel Jackson, Norman Mailer. 

Une plongée dans le New York des années 1906-1914, où s’entrecroisent plusieurs histoires, dont l’assassinat de l’architecte Stanford White par un milliardaire, celle d’une famille bourgeoise qui découvre dans son jardin un bébé abandonné par une jeune domestique noire, ou encore celle d’un pianiste de jazz et de ragtime, qui s’achète une voiture neuve et, alors qu’il s’apprête à se marier, est pris à partie par des pompiers blancs. Il va tout faire pour que justice lui soit rendue…

"Le Moment de la vérité" de Francesco Rosi

Un film de 1965 (réédité chez Studio Canal), qui raconte l’ascension vers la gloire d’un jeune homme très pauvre, qui est devenu torero. Avec le célèbre Miguelin dans le rôle du torero. 

"La Dame d’onze heures" de Jean Devaivre

Un film de 1948 (réédité chez Lobster), d’après le roman de Jean Apestéguy, avec Paul Meurisse, Micheline Francey, Gilbert Gil, Pierre Renoir. 

Après un séjour en Afrique, Stanislas Octave Seminario, alias SOS (Paul Meurisse), rentre en France et s’installe dans le château de Gérard Pescara (Pierre Renoir), patron d’une entreprise pharmaceutique, qui reçoit depuis un an, de menaçantes lettres anonymes. SOS va alors mener sa propre enquête, qui le conduira dans le Nord de la France et une mystérieuse clinique d’aliénés. 

Un film d’une incroyable modernité

"Terreur sur le Britannic" de Richard Lester

Un film de 1974 (réédité chez Wild Side), avec Richard Harris, Omar Sharif, David Hemmings, Anthony Hopkins, Shirley Knight, Ian Holm. 

Le Britannic, paquebot de croisière, vogue sur l’Atlantique avec ses 1200 passagers, quand le directeur de la compagnie reçoit un appel d’un inconnu, qui annonce avoir piégé le navire avec des barils de TNT et exige 500 000 livres dans les 22 heures qui suivent. Scotland Yard parachute alors un commando chargé de déminer le Britannic.

"Noce Blanche" de Jean-Claude Brisseau

Un film de 1989 (réédité chez Carlotta), avec Vanessa Paradis, dont c’était le premier rôle au cinéma. Elle joue Mathilde Tessier, 17 ans, qui, dans un lycée de Saint-Etienne, vit une folle histoire d’amour avec son prof de philo, François Hainaut, 49 ans et marié (Bruno Cremer). 

Les très bons conseils de vos très bons critiques

Dimanche prochain on parle de littérature

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.