Les critiques : Armelle Héliot (Figaro), Jacques Nerson (Valeurs actuelles), Gilles Costaz (Politis) et Bernard Thomas (Canard enchaîné). Les pièces : « Le fait d’habiter Bagnolet », Vincent Delerm (Rond-Point + Actes Sud) « La puce à l’oreille », de Feydeau : version Stanislas Nordey à la Colline et version Marcel Maréchal au Silvia Monfort. « Je poussais donc le temps… », Proust (Chaillot) « Le Nègre au sang », Serge Valletti (Chaillot) « Oncle Paul », ms Jean-Marie Besset (Rond-Point) . Conseils: Cirque: "Le tas", écrit par Pierre Meunier (Théâtre de l'Aquarium), "Les papiers d'Aspern", Henry James (Vieux Colombier), "Edouard dans le tourbillon" (Théâtre de Poche Montparnasse), Un livre : Monstres sacrés, sacrés comédiens aux éditions Renaissance du Livre. Le générique du Masque : "Romances sans paroles" de Mendelssohn, dirigé par Daniel Barenboïm (DG).

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.