Que pensent vos fidèles critiques des dernières sorties : "Le daim" de Quentin Dupieux, "Zombi Child" de Bertrand Bonello, "Nevada" de Laure de Clermont-Tonnerre, "Greta" de Neil Jordan, "Noureev" de Ralph Fiennes, "Tolkien" de Dome Karukoski ?

Un projecteur de film en marche dans un cinéma
Un projecteur de film en marche dans un cinéma © Getty / efcarlos

Autour de Jérôme Garcin pour en débattre 

  • Sophie Avon (Sud Ouest), 
  • Charlotte Lipinska (Vanity Fair), 
  • Nicolas Schaller (L'Obs)
  • Michel Ciment (Positif) 

CINE CINEMA | Différents films à l'affiche passés au crible des critiques du Masque & la Plume sont à retrouver ici.

« Le Daim » - de Quentin Dupieux

7 min

"Le daim" de Quentin Dupieux : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Nous y retrouvons Jean Dujardin, Adèle Haenel et Albert Delpy

Dujardin est Georges, un quadragénaire qui plaque tout - femme, domicile, boulot - pour s'offrir un blouson en daim à franges. Un achat qui le rend fou et l’oblige à faire disparaître tous les blousons de la station des Pyrénées où le serial-blouson s’est réfugié, et où Adèle Haenel incarne une serveur de bar très cinéphile. Ajoutez que Georges, à qui le vendeur du blouson en daim a refilé en prime un caméscope, se croit cinéaste...

« Zombi Child » - de Bertrand Bonello

7 min

"Zombi Child" de Bertrand Bonello : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Le cinéaste de « L’Apollonide » s’intéresse aux zombis d’Haïti. On est en 1962, sous le régime du terrible Duvalier. Une cérémonie vaudou se prépare. Un homme, Clairvius Narcisse, s’écroule dans la rue, raide-mort. Enterré puis déterré, il est envoyé dans les champs de canne à sucre où travaillent des esclaves zombis. Un demi-siècle plus tard, au pensionnat parisien de la Légion d'honneur, une jeune élève (Louise Labeque) demande à une orpheline haïtienne (Wislanda Louimat), petite-fille de Clairvius Narcisse, d’intercéder en sa faveur auprès de sa tante, une prêtresse vaudoue, pour qu’un sort soit jeté sur son petit ami. 

Un film sur les zombies, avec une dimension politique sur l’esclavagisme et le colonialisme.  

« Nevada » - de Laure de Clermont-Tonnerre

8 min

"Nevada" de Laure de Clermont-Tonnerre : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Le premier film de Laure de Clermont-Tonnerre, tourné aux Etats-Unis et produit par Robert Redford, avec Matthias Schoenaerts, Jason Mitchell, Bruce Dern. 

Des mustangs sauvages sont capturés dans la plaine du Nevada pour être confiés à des prisonniers chargés de les débourrer et de les monter derrière les barreaux. Les chevaux sont vendus ensuite à des cow-boys et à la police des frontières. Incarcéré pour avoir voulu tuer sa femme, Roman (Matthias Schoenaerts) va d’abord entrer en conflit avec Marquis, le mustang qu’on lui confie, et puis établir, avec lui, une relation de confiance qui annonce sa propre rédemption. 

Un film qui tient du western, du huis-clos carcéral et du documentaire.

« Greta » - de Neil Jordan

6 min

"Greta" de Neil Jordan : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Isabelle Huppert incarne une professeure de piano, veuve et célibataire qui vit à New York. Elle fait la connaissance de Frances McCullen (Chloë Grace Moretz), qui lui rapporte le sac à main qu’elle a perdu dans le métro. Frances vient de perdre sa mère et fait sur Greta une fixation... Le suspense va vite virer à l'horreur.  

« Noureev » - de Ralph Fiennes

6 min

"Noureev" de Ralph Fiennes : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Le biopic du danseur de légende avec, dans le rôle-titre, Oleg Ivenko, mais aussi Adèle Exarchopoulos, Olivier Rabourdin et Raphaël Personnaz. 

À Paris, en juin 1961, le danseur-étoile de 23 ans triomphe dans « Le Lac des cygnes ». Il est suivi par les agents du KGB et guidé dans la ville par Clara Saint (Adèle Exarchopoulos), la fiancée d’un des fils du ministre de la Culture André Malraux. Jusqu’au jour où le Kirov doit, depuis le Bourget, s’envoler pour Londres. Noureev, à qui les autorités soviétiques ordonnent de rentrer à Leningrad, se jette alors dans les bras de deux policiers français et demande l’asile politique. 

Dans ce film très sage, il faut saluer la prestation du danseur ukrainien Oleg Ivenko et signaler que Ralph Fiennes s’est attribué le rôle d’Alexandre Pushkin, le professeur de danse russe de Noureev.

« Tolkien » - de Dome Karukoski

2 min

"Tolkien" de Dome Karukoski : les critiques du Masque et la Plume

Par Jérôme Garcin

Un autre biopic, celui de Tolkien, l’auteur-culte du « Seigneur des Anneaux », par le Finlandais Dome Karukoski, avec Nicolas Hoult dans le rôle-titre. 

Un biopic centré sur la jeunesse de l’écrivain britannique, qui a été traumatisé pendant la Grande Guerre, où il a servi pendant la bataille de la Somme. Chaque scène voulant expliquer comment ce qu’a vécu Tolkien dans les tranchées a inspiré son œuvre future. Long et didactique..

Les conseils des critiques du "Masque & la Plume"

Prochain enregistrement le jeudi 27 juin à l'Alliance Française

► Réservation en ligne disponible 15 jours avant la date d'enregistrement, à 7h sur le site de la Maison de la Radio (places gratuites)

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.