Que pensent les critiques du "Masque et La Plume" de "Questions de caractère", de Tom Hanks, "Me voici", de Jonathan Safran Foer, "Sur l’écriture" de Charles Bukowski, "New Moon, Café de nuit joyeux" de David Dufresne, "Lettres à Véra" de Vladimir Nabokov

Que lire (ou que mettre au pied du sapin) en ce mois de décembre ? Les critiques du "Masque et la Plume" vous conseillent
Que lire (ou que mettre au pied du sapin) en ce mois de décembre ? Les critiques du "Masque et la Plume" vous conseillent © Getty / Milan_Jovic

Pour confronter leurs points de vue sur les livres, Jérôme Garcin est entouré des critiques Olivia de Lamberterie (Elle), Frédéric Beigbeder (Figaro Magazine), Patricia Martin (France Inter) et Arnaud Viviant (Transfuge).

Couvertures des livres évoqués au Masque le 17 décembre 2017
Couvertures des livres évoqués au Masque le 17 décembre 2017

« Questions de caractère », de Tom Hanks 

L'acteur Tom Hanks, qu'on ne présente plus (Forest Gump, Philadelphia, Il faut sauver le soldat Ryan...), s'essaie à la nouvelle. Il y en a une petite vingtaine dans ce recueil, où l'objet récurrent est une machine à écrire à l'ancienne, de la Remington à la Hermès...

Olivia de Lamberterie : "Je ne vois pas d'exemple de grand acteur qui serait devenu grand écrivain !"

► Le livre est publié aux éditions du Seuil

« Sur l’écriture », de Charles Bukowski 

Un recueil de lettres mais aussi des textes épars adressés entre 1945 et 1993 à des éditeurs, des directeurs de revue, des confrères écrivains... et signées Charles Bukowski, alias le vieux buc, l'auteur très alcoolisé, très pornographes des  Contes de la folie ordinaire dont on n'a pas oublié la cuite mémorable sur le plateau d'Apostrophe

On découvre entre deux éructations que pour lui, Faulkner "c'est de la merde", Shakespeare "c'est à crever d'ennui", Allen Ginsberg "c'est rasoir"... On lit aussi  "L'écriture m'a sauvé de l'asile, du meurtre, du suicide".

Frédéric Beigbeder : "On découvre un autre Bukowski"

► A retrouver chez le Diable Vauvert

« New Moon, Café de nuit joyeux », de David Dufresne 

Un récit enquête ultra gonzo de David Dufresne sur ce cabaret du 66 rue Pigalle à Paris, le plus grand des petits clubs rocks, que l'auteur a découvert au milieu des 1980. L'occasion de dresser le cadastre de ce quartier où New Moon a disparu, les écrivains américains, les travestis, les hôtesses, les mafieux à feutre sans oublier la légendaire Hélène Martini, reine de la nuit et militante d'extrême droite qui a dirigé le New Moon pendant près de 40 ans...

Arnaud Viviant : "J'adore l'énergie de ce livre"

► Le livre est publié aux éditions du Seuil

« Me voici », de Jonathan Safran Foer 

Soit un couple de quadras américain, Jacob et Julia Bloch, qui habitent Washington DC avec leurs trois enfants et leur chien. Lui est scénariste pour la télé, elle est architecte d'intérieure. Jonathan Safran Foer va décrire pendant 750 pages la lente et méthodique décomposition de cette famille. 

Patricia Martin : "J'ai adoré, c'est un grand roman ! Tu ne vois pas passer les 750 pages !"

► Le livre est publié aux éditions de L’Olivier

« Lettres à Véra », de Vladimir Nabokov

La correspondance amoureuse de Vladimir Nabokov à sa femme Véra. Pendant 50 ans, l'auteur de Lolita, qu'on pouvait éventuellement imaginer volage, n'a aimé qu'une femme. Il l'avait rencontrée à Berlin en 1933, tous deux ayant fui le bolchevisme. 

Arnaud Viviant : "C'est juste un chef d'oeuvre !"

► Chez Fayard

Leurs conseils

Prochain enregistrement le 11 janvier

Vous souhaitez assister au Masque et la Plume ? Les dates et programmes des prochains enregistrements sont indiquées ici (places gratuites)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.