«Gauguin», Deluc/«Mon garçon», Carion/«Faute d’amour», Zviaguintsev/«The Party», Potter/«Ça», Muschietti/«L’un dans l’autre», Chiche/«Les grands esprits», Ayache-Vidal

Le Masque et la plume cinéma
Le Masque et la plume cinéma © Getty / Nicolo Sertorio

Pour assister à l'émission, il vous faut réserver vos places sur le site de la Maison de la radio, Emissions Publiques, puis Le Masque et la Plume. Et vous présenter le jour de l'enregistrement vers 19h porte Seine.

Avec les critiques : Michel Ciment (Positif), Jean-Marc Lalanne (Inrockuptibles), Alain Riou (L’Obs) et Eric Neuhoff (Le Figaro)

« Gauguin », Edouard Deluc

Alain Riou : "C'est un film pictural mais sur un portrait, celui de Vincent Cassel et pas sur des paysages."

► LES CRITIQUES | "Gauguin - Voyage de Tahiti" : film lent et plein de clichés ou magnifique portrait de Vincent Cassel ?

« Mon garçon », Christian Carion

Jérôme Garcin : "Il faut savoir que Canet ne sait rien de son rôle puisque Carion lui a seulement remis une sorte de fiche pour qu'il sache qui il était - point barre. Les autres acteurs disposent de dialogues mais Canet va devoir improviser pendant près d'une heure et demi... et donc mener l’enquête, sans texte, pour tenter de retrouver son fils. Le tournage a duré six jours en dispositif tellement inédit que j'ai du mal à le définir : est-ce que c'est un jeu de rôle ? De la télé-réalité ? Du cinéma vérité ?"

« Faute d’amour », Andreï Zviaguintsev

Alain Riou : "Le film est beau ; c'est vrai que c'est un chef-d'oeuvre par sa forme, mais c'est un chef-d'oeuvre exaspérant !"

► LES CRITIQUES "Faute d'amour" d’Andrey Zvyagintsev : "un chef-d'oeuvre exaspérant"

« The Party », Sally Potter

Michel Ciment : "Il n’y a que les anglais pour réussir vraiment ce type de films qui pourrait paraître désuet, parce que c'est sept personnages dans un local, ça dure 1h 10… C'est un mélange d'Oscar Wilde et de Pinter, c'est formidablement écrit comme souvent les films anglais, c'est magnifiquement interprété."

« Ça », Andrés Muschietti

Eric Neuhoff : "Le début est la partie la plus réussie du film. C'est un peu comme dans le premier Alien : c'est quand on ne voit pas beaucoup le méchant clown. Ensuite on l’a un peu trop sous les yeux".

► LES CRITIQUES “Ça”, le film d’Andy Muschietti : cette adaptation du roman de Stephen King fait-elle vraiment peur ?

« L’Un dans l’autre », Bruno Chiche

Alain Riou : "C’est un film agréable qui a un côté Gulliver, c'est-à-dire par ce système, voire , voire Les Lettres persanes : par ce système, l'homme découvre quel animal étrange est la femme et vice versa. C'est fait avec esprit avec malice, et c'est très peu vaudevillesque : il n’y a pas le côté Cage aux folles, même pas Good Bye Charlie. C'est fait avec délicatesse, c'est assez élégant et amusant"

« Les grands esprits », Olivier Ayache-Vidal

Michel Riou : "Dans le le désert des comédies populaires françaises, ce film quand même tranche parce qu'il n'y a pas la vulgarité ; on a parlé régulièrement de ces films qui font quatre millions d'entrées qui sont nuls au point de vue de la lumière, nuls au point de vue des comédiens, nuls au point de vue des dialogues : là, on n'est pas du tout là.
En plus, ce que je trouve savoureux c'est quand même ce commentaire très d'actualité : [le personnage principal joué par Podalydès] veut du changement , mais pour les autres , pas pour lui. À mon avis, c'est tout le problème de la France…"

Les conseils

  • Michel Ciment : les films de Akira Kurosawa sortis en DVD (Wild Side) dont Barberousse et Dodes'Ka-Den.
  • Jean-Marc Lalanne : The Dead Zone, David Cronenberg.
  • Jérôme Garcin : le ciné-club conçu et animé par Olivier Barrot à partir du 16 octobre avec le film Un revenant de Chrisitan-Jaque (1946).
  • Eric Neuhoff : le nouveau numéro (24) de la revue _Schnock _consacré entre autres aux Charlots.
  • Alain Riou : un DVD, Lumière! L'Aventure commence de Thierry Frémaux (Ad Vitam).

Prochain enregistrement le jeudi 5 octobre

Théâtre

Avec Armelle Héliot (Figaro), Fabienne Pascaud (Télérama), Jacques Nerson (Obs) et Gilles Costaz (Politis)

  • « Les Fourberies de Scapin », Molière/Denis Podalydès (Comédie-Française)
  • « Tartuffe », Molière/Michel Fau (Porte Saint-Martin)
  • « La Nouvelle », Eric Assous/Richard Berry (Théâtre de Paris)
  • « Ramses II », Sébastien Thierry/Stéphane Hillel (Bouffes Parisiens)
  • « Tant qu’il y a de l’amour », Bob Martet/Anne Bourgeois (Michodière)
  • « Jean Moulin, évangile », Jean-Marie Besset (Théâtre 14)
  • « Fausse note », Didier Caron (Théâtre Michel)

Cinéma

Avec Sophie Avon (Sud-Ouest), Pierre Murat (Télérama), Nicolas Schaller (Obs) et Xavier Leherpeur (7ème Obsession).

  • « Blade Runner 2049 », Denis Villeneuve
  • « Demain et tous les autres jours », Noémie Lvovsky
  • « Un beau soleil intérieur », Claire Denis
  • « Confident royal », Stephen Frears
  • « Happy End », Michael Hanneke
  • « Le sens de la fête », Olivier Nakache et Eric Tolédano
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.