Le temps a-t-il fait son œuvre sur "La Dernière fanfare" de John Ford, "Les Ttontons flingueurs" de Georges Lautner, "Nous irons tous au paradis" de Yves Robert, "Le Lion et le vent" de John Milius, "Charade " de Stanley Donen et "Clint Eastwood, l’intégrale".

Francis Blanche et Robert Dalban dans Les Tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner
Francis Blanche et Robert Dalban dans Les Tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner © AFP / Gaumont distribution / SNE Gaumo / Collection ChristopheL

Autour de la table pour en discuter 

  • Charlotte Lipinska (Vogue)
  • Pierre Murat (Télérama)
  • Eric Neuhoff (Figaro)
  • Xavier Leherpeur (7eme Obsession)

"La Dernière Fanfare" de John Ford 

8 min

"La Dernière Fanfare" de John Ford

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Sidonis

Un film de 1958. Frank Skeffington (Spencer Tracy), vieux maire démocrate d'une petite ville américaine, travaille à sa réélection.

"Les Tontons flingueurs" de Georges Lautner 

8 min

"Les Tontons flingueurs" de Georges Lautner

Par Jérôme Garcin

▶︎ Disponible en VOD sur Canal Plus ; sur La Cinetek ; sur Universciné ; sur FilmoTV et en version coffret 100 ans Michel Audiard (Gaumont)

Les tontons flingueurs, film de 1963. C’est l’adaptation de "Grisbi or not grisbi", le roman d'Albert Simonin, avec Lino Ventura, Bernard Blier, Jean Lefebvre et Francis Blanche. Une guerre de truands, qui atteint son sommet dans une  cuisine, où la bande s’arsouille avec de  l'alcool clandestin. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Nous irons tous au paradis" de Yves Robert 

7 min

"Nous irons tous au paradis" de Yves Robert

Par Jérôme Garcin

▶︎ En VOD sur FilmoTV et en version coffret 100 ans Robert (Gaumont)

Un film de 1977. C’est la suite de "Un éléphant ça trompe énormément" où Étienne (Jean Rochefort) voulait tromper sa femme Marthe (Danièle Delorme) avec Anny Duperey. Dans "le Paradis", Étienne soupçonne Marthe d’avoir un amant, Simon (Guy Bedos) perd sa mère Mouchy (Marthe Villalonga) et Daniel (Claude Brasseur), qui est homosexuel, décide d’épouser sa patronne d'âge mûr...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Le Lion et le vent" de John Milius 

7 min

"Le Lion et le vent" de John Milius

Par Jérôme Garcin

▶︎ En VOD sur Canal Plus et disponible chez Rimini

Un film de 1975. Dans le Maroc de 1904, le chef berbère  El-Raisuli (Sean Connery) enlève, à Tanger, Eden Perdicaris (Candice Bergen), une jeune Américaine, manière de s'opposer au sultan Abdelaziz, qui complote avec les Occidentaux. Aux États-Unis, le Président Roosevelt (Brian Keith) va se mêler de l’affaire.

"Charade" de Stanley Donen 

8 min

"Charade" de Stanley Donen

Par Jérôme Garcin

▶︎ Disponible en VOD sur La Cinetek ; sur Canal Plus ; bientôt sur FilmoTV et en DVD chez Universal. 

Un film de 1963. Regina Lampert (Audrey Hepburn), en vacances à Megève et prête à divorcer, rencontre le mystérieux Peter Joshua (Cary Grant). Quand elle revient à Paris, elle apprend que son mari, cet inconnu, a été assassiné dans le train Paris-Bordeaux…  Une comédie policière par le réalisateur de "Chantons sous la pluie".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Clint Eastwood, l’intégrale" 

5 min

"Clint Eastwood, l’intégrale"

Par Jérôme Garcin

▶︎ Chez Warner

Il contient 63 films de l’acteur et du réalisateur de "Escadrille Fafayette" au "Cas Richard Jewell", de "Impitoyable" à "Million Dollar Baby", c’est-à-dire soixante ans de cinéma, devant et derrière la caméra. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les bons conseils de nos critiques

Dimanche prochain on parle de littérature 

L'équipe
Contact
Thèmes associés