"Habemus papam" de Nanni Moretti (France TV),"Tootsie» de Sydney Pollack (Carlotta), "L’Ecume des jours" de Charles Belmont (L’Eclaireur), "Les parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy (Netflix) , "Le Cuirassé Potemkine" d'Eisenstein (Cinetek) sont-ils toujours aussi cultes ?

Tootsie de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman
Tootsie de Sydney Pollack avec Dustin Hoffman © AFP / Brian Hamill/COLUMBIA PICTURES / Photo12

Avec vos chers critiques : 

  • Charlotte Lipinska (Vogue)
  • Xavier Leherpeur (7ème Obessession)
  • Nicolas Schaller (L’Obs)

« Habemus papam », Nanni Moretti (France Télévision)

Habemus papam, de Nanni Moretti (dvd France Télévision). Le cardinal Melville (Michel Piccoli), à peine élu par le conclave, est pris de panique et disparaît dans les rues de Rome, où il erre seul après avoir semé son escorte. Un psy (Nanni Moretti) est dépêché au Saint-Siège, pour tenter, avec les cardinaux, une psychothérapie de groupe et comprendre l’origine de la dépression du pape.

« Tootsie », Sydney Pollack (Carlotta)

Tootsie, film de 1982 de Sydney Pollack (Carlotta). Michael (Dustin Hoffmann), acteur sur le déclin, se déguise en femme afin de décrocher un rôle dans une série télé et va devoir résister aux avances du père de sa partenaire à l’écran (Jessica Lange) qui est tombé amoureux de son double féminin.

« L’Ecume des jours », Charles Belmont (L’Eclaireur)

L’Ecume des jours, de Charles Belmont, film de 1967 réédité pour le centenaire de Boris Vian (L’Eclaireur), avec Jacques Perrin, Marie-France Pisier, Sami Frey, Bernard Fresson, Alexandra Stewart et Claude Piéplu. Un joueur de « pianococktail » (Jacques Perrin) aime une jeune femme dont les poumons sont envahis par des nénuphars, les fusils poussent dans la terre avec une fleur d’acier au canon et on y voue un culte à l’écrivain Jean-Sol Partre (Sami Frey).

« Les parapluies de Cherbourg », Jacques Demy (Netflix)

Les parapluies de Cherbourg, comédie chantée de Jacques Demy, sur une musique de Michel Legrand, Palme d'or à Cannes en 1964. Geneviève (Catherine Deneuve) vit à Cherbourg avec sa mère (Anne Vernon), veuve, dont la boutique s’appelle « Les Parapluies de Cherbourg ». Elle est amoureuse de Guy (Nino Castelnuovo), un garagiste qui lui fait un enfant et part faire son service militaire en Algérie. Pendant son absence, Geneviève va épouser un négociant en pierres précieuses (Marc Michel) qui accepte d'adopter l'enfant à naître.

« Le Cuirassé Potemkine », Eisenstein (Cinetek)

Le Cuirassé Potemkine, de Sergueï Eisenstein (Cinetek). Film muet de 1925 qui relate la mutinerie du cuirassé Potemkine dans le port d’Odessa en 1905, et la répression qui s’en suivit. Un film que l’Occident considéra alors comme de la « propagande bolchevique », mais qui, 32 ans plus tard, fut déclaré meilleur film de tous les temps par une centaine de critiques internationaux. Avec une scène d’anthologie, dite des escaliers, où les civils sont massacrés par les soldats tsaristes.

Un livre : « Soit dit en passant », de Woody Allen (Stock)

Livre : Soit dit en passant, les Mémoires de Woody Allen (Stock). Où le cinéaste, devenu paria dans son pays, réfute les accusations d’abus sexuels portés contre lui, réplique vertement à son ex-femme Mia Farrow, raconte sa vie et égrène ses quelque 50 films, sans, ajoute-t-il, en avoir réalisé un grand. « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Allen sans jamais oser le demander », affirme l’éditeur.

Les conseils avisés de vos chers critiques

Dimanche prochain on parle de livres

►►► Les émissions en public dont "Le Masque & la Plume" sont annulées en raison de l'épidémie de COVID-19. Retrouvez tous les détails des annulations à Radio France. Toutefois, vous pouvez toujours suivre et écouter l'émission sur la page du "Masque & la Plume" ou via les podcasts à télécharger sur iTunes et via RSS.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.