Port-au-Prince, Haïti, 12 janvier 2010. Bâtiment des Nations Unies après le séisme.
Port-au-Prince, Haïti, 12 janvier 2010. Bâtiment des Nations Unies après le séisme. © UN Photo/Logan Abassi

Pour sa quatrième destination dans le matin du départ, Laurent Gaudé a choisi Port-au-Prince , la capitale d'Haïti . L'écrivain s'y est rendu pour la première fois en janvier dernier, trois ans après le séisme qui a dévasté la ville.

C'est une leçon de beauté et de dignité qu'il tire de ce voyage, malgré les inégalités révoltantes qui creusent un fossé entre riches et pauvres.

Dans le centre de Port-au Prince, les bidonvilles côtoient les camps de réfugiés de la catastrophe, alors que sur les hauteurs se dressent des villas huppées.

A Cité Soleil et Martissant , les quartiers les plus pauvres de la ville, Laurent Gaudé a été frappé par la politesse et le courage des habitants.

Les invités
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.