Tous les week-ends, dans « le matin du départ », un écrivain nous livre sa géographie personnelle, sa géographie affective : les endroits du monde qui lui tiennent à cœur. On fait un grand voyage immobile et c’est l’invité qui choisit l’itinéraire. Cette semaine, c'est au tour de la romancière Faïza Guène , qui vient de publier chez Fayard son quatrième roman, « Un homme, ça ne pleure pas ».

Et son point de départ, c’est Pantin : la cité des Courtillières, un quartier connu avant tout pour son serpentin, un immeuble qui serpente sur plus d’un kilomètre. C'est dans cette cité qu'elle a grandi.

Puis, c'est à Londres qu'elle nous emmène, la ville où elle a rencontré une traductrice qui a traduit son roman "Kiffe kiffe demain" (publié en 2004 et traduit dans une vingtaine de langues...).

Cité des Courtillières à Pantin
Cité des Courtillières à Pantin © CC Seine-Saint-Denis Tourisme
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.