"Les convulsions de l'Histoire se lisent dans l'urbanisme de Beyrouth"

Beyrouth - Corniche
Beyrouth - Corniche © Radio France

La Méditerranée est décidément un pôle d’attraction pour l'écrivain Laurent Gaudé. Après l'Italie, nous faisons escale à Beyrouth , capitale du Liban.

Laurent Gaudé parle de Beyrouth comme d'un "choc urbain".

Avec sa corniche longeant la mer Méditérannée, Beyrouth pourrait presque évoquer la Côte d'Azur ... Les stigmates de la guerre ramènent toutefois le touriste à la réalité. Toute l'histoire du pays se lit sur les bâtiments de la capitale : les veilles batisses avoisinent les hôtels quatres étoiles et les ruines.

Laurent Gaudé garde surtout le souvenir d'uneville incroyablement cosmopolite qui rappelle que la Méditérannée est terre de rencontres depuis l'ère des Phéniciens. Car les civilisations et les identités religieuses se mélangent à Beyrouth.

Terre de sang et de lumière, la Méditérranée est à la fois le berceau de civilisations et le champs de terribles batailles . Une terre foulée par Alexandre le Grand dont Laurent Gaudé raconte la fin dans son dernier roman Pour seul cortège .

Les invités
Les références
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.