cematin,

Cette semaine, c’est Marc Lavoine qui nous sert de guide pour "le matin du départ". Chanteur, comédien et désormais écrivain : «L’homme qui ment » est un récit intime, l’histoire de son père, Lucien Lavoine, Lulu. Un communiste, cavaleur, charmeur et un menteur...

Le voyage démarre à une adresse précise, omniprésente dans ce livre : 21 de la rue des acacias, à Wissous. Ce n'est pas très loin de l’aéroport d’Orly, en région parisienne, et c'est la maison où il a grandi avec ses parents.

Il y a aussi satente de camping qu'il plantait lors de grandes vacances : ce sont des souvenirs qu'il aime évoquer...

L'Homme qui ment
L'Homme qui ment © Fayard
Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.